ND-des-Landes : des opposants déterminés

le
0
Les opposants au projet d'aéroport demandent une remise à plat du dossier.

La «commission de dialogue» mise en place par le gouvernement le 24 novembre n'anesthésie pas la lutte des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes qui, plus que jamais, sont déterminés à torpiller le projet. Jeudi matin, au tribunal administratif de Nantes, un rassemblement d'agriculteurs et de «zadistes» (occupants de la ZAD, zone d'aménagement différé), arrivés en tracteur, venaient soutenir les vingt-sept requérants qui avaient saisi la justice pour contester la pertinence de l'«Ayraultport» et remettre en cause sa déclaration d'utilité publique (DUP), obtenue en 2008.

Devant une salle comble, l'audience étudiait leur recours contre «les arrêtés de cessibilité» qui, il y a plusieurs mois, ont permis aux autorités une «enquête parcellaire» des terrains de la ZAD pour recenser propriétés et propriétaires à exproprier. «C'est la première fois que nous attaquons le bien-fon...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant