NBG et Eurobank ont déposé leur offre sur Emporiki

le
0
NBG ET EUROBANK ONT DÉPOSÉ LEURS OFFRES PUR EMPORIKI
NBG ET EUROBANK ONT DÉPOSÉ LEURS OFFRES PUR EMPORIKI

ATHÈNES (Reuters) - Les deux principales banques grecques, National Bank of Greece et Eurobank se sont lancées mercredi dans la course au rachat d'Emporiki, la filiale grecque de Crédit Agricole qui traverse de graves difficultés.

Dans des documents séparés adressés aux autorités boursières, les deux banques helléniques ont indiqué avoir déposé leurs offres sur Emporiki, qui a accusé l'an dernier une perte de 1,62 milliard d'euros.

La concurrente Alpha Bank avait auparavant fait savoir qu'elle avait déposé une offre pour reprendre la filiale de Crédit Agricole.

La date limite du dépôt des offres était fixée à ce mercredi.

Avant toute cession, le groupe bancaire français va toutefois devoir recapitaliser Emporiki. Sa filiale lui a déjà coûté 6 milliards d'euros depuis son rachat en 2006.

Le fonds de soutien aux banques grecques a indiqué aux acheteurs potentiels qu'il approuverait la vente d'Emporiki seulement si la banque est recapitalisée.

Il a lui-même déjà refinancé les trois prétendants au rachat d'Emporiki, devenant de fait leur principal actionnaire.

Le fonds a injecté 18 milliards d'euros dans les quatre plus grandes banques du pays, dont Piraeus qui a depuis accepté de reprendre les actifs sains de sa compatriote ATEbank.

Le secteur bancaire en Grèce est engagé dans un mouvement de consolidation pour faire face à la crise de la dette et à une profonde récession. Les craintes d'une sortie du pays de la zone euro ont également provoqué un retrait massif des dépôts auprès des banques.

Emporiki, fondée en 1907, dispose d'un réseau de 340 agences en Grèce et emploie 7.600 personnes. Ses actifs s'élèvent au total à 21,7 milliards d'euros.

George Georgiopoulos, Blandine Hénault pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant