NBC Universal va produire une version spéciale de "The Voice" pour Snapchat

le
0
NBC Universal va produire une version spéciale de "The Voice" pour Snapchat
NBC Universal va produire une version spéciale de "The Voice" pour Snapchat

Le groupe de médias américain NBC Universal (groupe Comcast) va produire une version spéciale pour Snapchat de son émission "The Voice", ainsi qu'une série d'autres programmes originaux, selon un accord de partenariat annoncé lundi.C'est la première fois que le groupe de médias produit des contenus originaux destinés spécialement à l'internet mobile, a précisé une porte-parole à l'AFP."The Voice on Snapchat" sera le tout premier de ces programmes, avec une série de 5 mini-épisodes diffusés à partir du 22 août aux Etats-Unis. Les candidats potentiels peuvent soumettre une vidéo, de préférence enregistrée avec leur téléphone, sur un site internet dédié (www.voicesnaps.com). Les performances seront vues par le même jury que celui de l'émission télévisée, où les gagnants auront également une chance d'apparaître.NBC Universal prévoit aussi, à partir de septembre, une émission hebdomadaire en collaboration avec sa chaîne E! qui comprendra également des contenus visibles uniquement sur Snapchat, puis des mini-versions spécialement adaptées à l'application mobile des talk-shows "The Tonight Show" et "Saturday Night Live".L'accord de partenariat, qui court sur plusieurs années, donne aussi la possibilité aux annonceurs et sponsors publicitaires de NBC Universal de publier également des annonces sur Snapchat.Pour NBC Universal, c'est une manière de tenter d'élargir son audience auprès des "Millennials", une cible jeune prisée des annonceurs publicitaires mais qui a tendance à se détourner de la télévision traditionnelle au profit de la vidéo en ligne et sur mobile.Et pour Snapchat il s'agit de poursuivre ses efforts pour tenter de muscler son offre de contenus.L'application est devenue très populaire auprès des jeunes utilisateurs américains de smartphones grâce à ses messages qui disparaissent quelques secondes après que le destinataire en a pris connaissance, mais ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant