NBA : Stephen Curry, un assassin au visage d'enfant

le
0
Stephen Curry décroche le titre de meilleur joueur de la NBA à l'unanimité.
Stephen Curry décroche le titre de meilleur joueur de la NBA à l'unanimité.

Aux États-Unis, on l'appelle « The Baby-faced Assassin », l'assassin au visage de bébé. Un surnom on ne peut mieux choisi pour Stephen Curry, meneur de jeu des Golden State Warriors, qui vient de recevoir le titre de Most Valuable Player (MVP) de la NBA, synonyme de meilleur joueur de la plus grande ligue de basket-ball au monde. Un trophée qu'il n'a pas volé tant sa saison a écrit, probablement dans le marbre, de nouvelles pages et records dans l'histoire du ballon orange nord-americain.

Une pluie de trois points

Au cours de la saison 2012-2013, Stephen Curry établissait le record du nombre de paniers à trois points inscrits sur une saison (272). En 2013-2014, il surpasse sa performance en marquant 286 tirs longue distance. Mais, cette saison, le joueur des Warriors a tutoyé de nouveaux sommets en mettant hors concours tous les meilleurs shooteurs de l'histoire et probablement des décennies à venir. En 79 matches, il a inscrit 402 trois-points ! Un record absolu avec une insolente réussite de 45,5 %.

Si sur longue distance Stephen Curry affole les compteurs, il ridiculise également les défenses par ses qualités de dribbleur, son toucher près du panier, sa distribution du jeu (6,7 passes décisives), mais aussi son vice en défense (2,1 interceptions de moyenne). Outre ses 30 points de moyenne, on peut relever parmi ses cartons offensifs cette saison 3 matches à plus de 50 points, 40 rencontres à plus de 30...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant