NBA: sept Français à l'assaut des play-offs

le
0
NBA: sept Français à l'assaut des play-offs
NBA: sept Français à l'assaut des play-offs

par Romain Brunet

PARIS (Reuters) - Sept joueurs français participeront, à partir de samedi, à la phase finale du championnat de basket nord-américain avec l'espoir de remporter, vers la mi-juin, le titre de champion NBA.

Le record est égalé, mais c'est la première fois qu'ils sont autant à réellement faire partie de la rotation de leur équipe et, surtout, à jouer pour un prétendant au titre. Un Français pourrait donc bien être sacré d'ici deux mois, ce qui n'est plus arrivé depuis 2007.

Les trois joueurs vedettes de l'équipe de France -Tony Parker, Boris Diaw et Joakim Noah- sont aussi ceux qui ont le plus de chances de soulever le trophée.

Réunis sous le même maillot depuis la mi-mars, Tony Parker et Boris Diaw ont terminé en tête de la conférence Ouest avec les San Antonio Spurs (50 victoires, 16 défaites).

Présentée comme vieillissante en début de saison, cette équipe a déjoué les pronostics, notamment grâce à un grand Parker qui a réalisé l'une des meilleures saisons de sa carrière en tournant en moyenne à 18,3 points, 2,9 rebonds, 7,7 passes décisives et 1,0 interception en 32 minutes par match.

Déjà vainqueur de trois titres (2003, 2005, 2007), le meneur des Spurs a reçu le soutien, il y a un peu plus d'un mois, du capitaine des Bleus. En quittant les Charlotte Bobcats, plus mauvaise équipe de la ligue pour rejoindre les San Antonio Spurs, Boris Diaw a retrouvé le sourire et s'est rapidement intégré au sein du collectif texan.

Ses statistiques ne sont pas flamboyantes mais le Français remplit parfaitement sa mission qui consiste à soulager les intérieurs Tim Duncan et DeJuan Blair.

Éliminés l'an dernier, à la surprise générale, par les Memphis Grizzlies au premier tour des play-offs, les Spurs resteront vigilants contre les Utah Jazz, huitièmes de la conférence Ouest.

Joakim Noah, lui, a terminé en tête de la conférence Est et de la NBA avec son équipe des Chicago Bulls (50 victoires, 16 défaites). Après un début de saison difficile, le pivot de l'équipe de France a retrouvé son énergie qui le caractérise pour tourner à 10,2 points, 9,8 rebonds et 1,4 contre en 30 minutes.

BEAUBOIS, MAHINMI ET PIETRUS OUTSIDERS

Ayant atteint la finale de conférence en 2011, Noah et les Bulls souhaitent passer un cap en retrouvant les finales NBA, 14 ans après le dernier titre remporté sous l'ère Jordan. Cette mission commencera par un duel contre les Philadelphia Sixers.

S'ils passent sans encombre les deux premiers tours, les Bulls de Derrick Rose devront alors probablement battre, en finale de conférence, le Miami Heat de LeBron James et Dwyane Wade, finaliste malheureux la saison dernière.

L'intérieur français Ronny Turiaf a rejoint cette franchise à la mi-mars et est devenu une rotation régulière. Il devra contribuer avec sa défense, ses rebonds et ses contres pour aider les Miami Heat à se débarrasser des New York Knicks au premier tour.

Les trois autres Français -Rodrigue Beaubois, Ian Mahinmi et Mickaël Pietrus- partiront davantage dans un rôle d'outsider, mais au sein d'équipes pouvant espérer créer la surprise.

Titrés en 2011 avec les Dallas Mavericks aux côtés de Dirk Nowitzki et Jason Kidd, l'arrière Rodrigue Beaubois et l'intérieur Ian Mahinmi se lancent à la conquête d'un deuxième titre consécutif.

L'effectif des Mavericks a été largement remanié à l'intersaison, ce qui a permis à Mahinmi de se faire une place cette saison. De son côté, Beaubois est revenu en forme après de longs mois passés loin des parquets en raison d'une blessure au pied.

Mais les deux Français ont été irréguliers en 2012, alternant le très moyen et le très bon. Difficile de savoir quel visage ils montreront lors des play-offs, d'autant plus que les Mavericks, qui joueront au premier tour face aux Oklahoma City Thunder, ne partent pas favoris après une saison compliquée.

Enfin, Mickaël Pietrus participera à la dernière danse des Boston Celtics, version Kevin Garnett-Paul Pierce-Ray Allen. Victime d'une commotion cérébrale le 23 mars, puis souffrant en fin de saison d'une douleur au genou, Mickaël Pietrus a fait son retour, le 26 avril, et sera prêt pour disputer le premier tour des play-offs face aux Atlanta Hawks.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant