NBA : Qui de Cleveland ou de Golden State va l'emporter ?

le
0
NBA : Qui de Cleveland ou de Golden State va l'emporter ?
NBA : Qui de Cleveland ou de Golden State va l'emporter ?

La finale NBA entre Cleveland et Golden State, attendue depuis le début de saison, débute dans la nuit de jeudi à vendredi. Voici les clés !

Saison trois, épisode un. Le rendez-vous est fixé dans la nuit de jeudi à vendredi (3h du matin) pour un nouveau "drama" au sommet de la NBA. Les Warriors et les Cavs se retrouvent pour une nouvelle passe d'armes, et la troisième finale NBA d'affilée entre les deux équipes. Après la victoire des coéquipiers de Stephen Curry en 2015, puis le titre arraché lors du Match 7 par les Cavaliers l'année dernière, cette finale sera le point d'orgue d'une rivalité naissante entre les deux franchises. Les Warriors devront faire face à la ranc½ur tenace de nombreux fans de la Conférence Ouest qui les accusent d'avoir faussé la Ligue en recrutant Kevin Durant en début de saison, mais aussi et surtout à la machine LeBron James bien décidé à réaliser le back-to-back, à savoir remporter deux titres de suite. Comble du bonheur, il y aura sur le terrain par moins de sept All-Stars ! Dont les trois derniers MVP en titre ! Ce match des étoiles va une nouvelle fois faire des étincelles.

LES CINQ MAJEURS

Golden State Warriors : Stephen Curry - Klay Thompson - Kevin Durant - Draymond Green - Zaza Pachulia

Bilan en play-offs cette saison : 12 victoires - 0 défaite

Cleveland Cavaliers : Kyrie Irving - J.R. Smith - LeBron James - Kevin Love - Tristan Thompson

Bilan en play-offs cette saison : 11 victoires - 1 défaite

Le « big four » de Golden State (Curry, Durant, Thompson, Green) va se heurter au « big three » de Cleveland (James, Irving, Love). Coté Warriors, derrière l'inépuisable Curry, qui continue de régaler (28,6 pts de moyenne par match), Durant a retrouvé ses repères offensifs (25,2 pts, 3,7 passes décisives à 55% aux tirs), Thompson est toujours capable de prendre feu lors d'un match et Green reste toujours aussi impressionnant des deux côtés du terrain (13,9 pts, 7,2 pds, 2,1 contres, 1,9 interceptions). Coté Cleveland, comment ne pas évoquer LeBron « King » James, devenu récemment le meilleur marqueur de l'histoire des play-offs NBA devant un certain Michael Jordan ? Avec une moyenne stratosphérique de 32,5 points, 7 passes et 8 rebonds en moyenne par match lors de ces play-offs, il impressionne. Kyrie Irving, jugé « indéfendable » par Mike Brown, son ancien coach, et actuel remplaçant de Steve Kerr chez les Warriors, a pris du gallon et s'affirme comme un leader. Entre actions de grandes classes et passes millimétrées, le meneur des Cavs continue de noircir sa feuille de stats avec près de 24,4 points de moyenne en play-offs. Kevin Love a retrouvé son efficacité. Enfin, Tristan Thompson, moins connu du grand public, sera déterminant dans cette finale, le secteur intérieur n'étant pas le point fort des Cavs. Son activité défensive sera très importante pour le sort de cette série, face à Pachulia et Green notamment.

>>> Avantage Golden State

LES BANCS

Les deux bancs sont de qualité. Avec cependant des forces très différentes. A Cleveland, LeBron James avait insisté pour s'occuper du recrutement. Deron Williams (All-Star à trois reprises), Kyle Korver ou Derrick Williams, c'est SON choix ! Le tout pour renforcer le secteur extérieur. Si l'on ajoute à ce trio Iman Shumpert et Richard Jefferson, le plan des Cavaliers semblent clair : étirer au maximum la défense des Warriors. Des Warriors qui, de leur côté, semblent être plus complets. Livingston suppléera Curry avec talent, Iguodala prendra place à l'aile, et le secteur intérieur sera confié à David West, JaVale McGee et Matt Barnes. Le pivot des Cavs Channing Frye va avoir du travail dans la raquette ! Sans oublier les expérimentés Ian Clark et Patrick McCaw sur le banc des Warriors.

>>> Avantage Golden State

LE FACTEUR X

Golden State Warriors : Le secteur intérieur

L'une des clés de cette série. L'équipe qui sera dominante dans ce secteur intérieur prendra un avantage certain. Draymond Green, capable de tout faire sur le terrain aura face à lui un Kevin Love qui devrait lui donner du fil à retordre notamment grâce à sa capacité à s'éloigner pour scorer et surtout pour sa qualité aux rebonds, offensifs notamment. Zaza Pachulia aura face à lui Tristan Thompson, qui continue sa progression. Sur le banc, les Warriors ont du lourd, avec David West, JaVale McGee, Matt Barnes, et cela pourra faire une grosse différence.

L'adresse à 3 points (Bonus : le coaching de Lue)

C'est la grande force des Cavaliers. Pas spécialement dominant dans le secteur intérieur, les Cavs axent leurs nombreux systèmes vers cette ligne extérieur, souvent avec des extra-passes permettant à un joueur libre d'arroser. En saison régulière, les Cavs se positionnent à la deuxième place en termes de pourcentage à 3 points (38,4%), derrière les Spurs (39,1%), mais devant les Warriors (38,3%). James, Irving, Love, J.R Smith, et parfois Frye et même Williams : ils sont tous capables de « punir » leur adversaire derrière la ligne à 3 points. Le coaching, souvent controversé, de Tyronn Lue sera aussi déterminant, lui qu'on accuse de subir le jeu plus que de l'influencer. En face, Steve Kerr, même absent, a laissé plus de certitudes dans le jeu et les systèmes que l'actuel coach des Cavaliers.

RÉSULTATS DES FACE-A-FACE EN SAISON RÉGULIÈRE

25 décembre 2016 : Cleveland Cavaliers 109 - 108 Golden State Warriors

17 janvier 2017 :  Golden State 126 - 91 Cavaliers Cleveland

>>> Egalité

Le calendrier des finales NBA 2017

Jeudi 1er juin : Golden State - Cleveland (match 1, 3h00)

Dimanche 4 juin : Golden State - Cleveland (match 1, 2h00)

Mercredi 7 juin : Cleveland - Golden State (match 3, 3h00)

Vendredi 9 juin : Cleveland - Golden State (match 4, 3h00)

Lundi 12 juin : Golden State - Cleveland (match 5, 3h00) *

Jeudi 15 juin : Cleveland - Golden State (match 6, 3h00) *

Dimanche 18 juin : Golden State - Cleveland (match 7, 2h00) *

*si nécessaire

PRONOSTIC DE LA REDACTION

La raison voudrait que l'on désigne les Warriors comme vainqueurs. Seule équipe de l'histoire à avoir réalisé un 12-0 en play-offs, la statistique en dit long. Ils semblent mieux armés, possèdent des armes offensives et défensives, des vrais systèmes. Offensivement, défensivement, collectivement, les Warriors ont tout bon. Mais s'il y a bien quelqu'un qui se moque de la « raison » c'est LeBron James, qui disputera sa huitième finale (la septième d'affilée !) et qui est capable d'absolument tout. Sa légende s'écrira un peu plus lors de cette finale NBA, peu importe le résultat. Les deux franchises ont écrasé la concurrence lors de ces play-offs avec une facilité déconcertante et un niveau de jeu assez incroyable. Les matchs vont donc être serrés, des prolongations sont envisageables. Parce que nous sommes des romantiques, et que l'on veut comme tous les fans un « Game 7 » lors de cette finale : victoire des Warriors en sept matchs.

>>> Victoire des Golden State Warriors 4-3

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant