NBA: Miami et Oklahoma soufflent le show

le
0
MIAMI S'IMPOSE FACILEMENT FACE À DALLAS
MIAMI S'IMPOSE FACILEMENT FACE À DALLAS

LOS ANGELES (Reuters) - Miami et Oklahoma City sont sortis vainqueurs des chocs de la nuit en NBA, respectivement face à Dallas et aux Los Angeles Lakers, une façon pour ces deux candidats au titre de marquer les esprits à un mois du début des play-offs.

En Floride, les champions en titre texans ont pris un coup de chaud face au Heat (106-85), où le trio LeBron James-Chris Bosch-Dwyane Wade a montré qu'il n'est jamais aussi redoutable que lorsqu'il joue collectif, les deux premiers culminant à un modeste total de 19 points.

Côté Mavericks, seul Dirk Nowitzki n'a pas trop manqué la cible avec 25 points. Les Français Ian Mahinmi (6 points, 5 rebonds) et Rodrigue Beaubois, qui a rendu une copie blanche, ont en revanche brillé par leur discrétion.

Sixième de la conférence Ouest, Dallas n'est toujours pas assuré d'aller en play-off puisqu'il reste sous la menace de ses voisins texans de Houston, mais aussi de Utah et Denver, ces trois équipes comptant une victoire en moins. Miami conforte de son côté sa deuxième place à l'Est.

Oklahoma City n'a pas ces soucis. Le leader à l'Ouest a effectué une nouvelle démonstration de force à Los Angeles (102-93), troisième au classement.

Malgré une adresse en baisse (46% alors qu'elle dépassait 50% sur les quatre matches précédents), le Thunder a signé une cinquième victoire consécutive et la deuxième en deux matches face aux Lakers cette saison.

Seul problème pour la franchise d'Oklahoma, son ultra-dépendance à la paire Kevin Durant-Russell Westbrook, qui a plombé les espoirs des locaux en signant presque à elle seule un 10-0 en début de quatrième quart-temps.

Dans le match des serial marqueurs, Westbrook (36 points) a éclipsé Durant (21) et Kobe Bryant (23). Le double-double d'Andrew Bynum (25 points, 13 rebonds) n'a pas épargné aux Lakers les sifflets du Staples Center après leur deuxième défaite de rang à domicile.

Dans les deux autres matches de la nuit, la logique a été respectée. Washington et La Nouvelle Orléans, deux des cancres de la NBA, ont une nouvelle fois baissé pavillon face à Indiana (89-93) et Portland (93-99).

A Portland, Nicolas Batum a été plutôt discret avec 14 points, 4 rebonds et 3 passes, tandis que du côté de Washington, Kevin Séraphin s'est contenté de 8 points et 3 rebonds en sortant du banc.

Jahmal Cormer, Tangi Salaün pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant