NBA: Memphis croque les Knicks, les Lakers battent Phoenix

le
0
LES LAKERS SE DÉFONT DE PHOENIX
LES LAKERS SE DÉFONT DE PHOENIX

LOS ANGELES (Reuters) - Les Memphis Grizzlies ont mis fin vendredi à l'invincibilité des New York Knicks cette saison en NBA en s'imposant 105-95 sur leur parquet face à la franchise new-yorkaise.

Les Knicks n'ont pu rééditer leur performance de la veille à San Antonio, où ils se sont imposés sur le fil après avoir été menés au score dans le quatrième quart-temps.

Cette fois, ils n'ont jamais pu combler le retard de 18 points pris dans le troisième quart-temps. Les Knicks n'ont pas pu s'appuyer pleinement sur Carmelo Anthony, qui, malgré 20 points, a dû passer plus de temps que prévu sur le banc en raison de ses fautes.

Portés par les 24 points de Marc Gasol et le huitième double-double consécutif de Zach Randolph (20 points, 15 rebonds), les Grizzlies signent en revanche leur septième victoire de rang après une défaite en ouverture de la saison.

En une semaine, ils ont battu le Miami Heat, champion en titre, le Thunder d'Oklahoma City, finaliste la saison dernière, et les Knicks, dernière équipe invaincue cette saison.

A Los Angeles, les Lakers ont donné au public du Staples Center un avant-goût du basket offensif promis par leur nouvel entraîneur, Mike D'Antoni, avec une victoire 114-102 face aux Phoenix Suns.

Récemment opéré d'un genou, Mike D'Antoni est toutefois resté dans les vestiaires, d'où il a pu suivre la belle prestation de sa brochette de stars, avec 31 points de Kobe Bryant, 18 points et 12 rebonds de Dwight Howard et 16 points et 10 rebonds de Pau Gasol.

Dans les autres matches de la soirée, Nicolas Batum s'est illustré en égalant son record de points (35) lors du succès après prolongation 119-117 des Portland Trail Blazers sur les Houston Rockets.

Si le Français a brillé aux tirs extérieurs, avec notamment un cinq sur huit à trois points, les Blazers ont aussi pu compter à l'intérieur sur LaMarcus Aldridge, qui a inscrit 29 points dont les trois derniers offrant la victoire à son équipe.

Quant au rookie Damian Lillard, il a pris les choses en main en fin de match pour Portland, dont il a inscrit 16 des 21 derniers points pour finir avec 27 points.

Ben Everill et Mark Lamport-Stokes, Bertrand Boucey pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant