NBA: les Knicks sur leur lancée, le Thunder au pouvoir à l'Ouest

le
0
LES NEW YORK KNICKS CONTINUENT SUR LEUR LANCÉE
LES NEW YORK KNICKS CONTINUENT SUR LEUR LANCÉE

NEW YORK (Reuters) - Les New York Knicks se sont réveillés en deuxième mi-temps vendredi pour dompter les Milwaukee Bucks 101-83 dans le sillage d'un Carmelo Anthony toujours aussi prolifique avec 41 points.

Les Knicks, qui enregistrent une 11e victoire consécutive, ont inscrit plus de points dans le seul troisième quart-temps (42) que dans l'ensemble de la première mi-temps (36).

Carmelo Anthony, qui réussit un troisième match de rang à au moins 40 points, a shooté à 17 sur 28 aux tirs tandis que J.R. Smith a ajouté 30 points et 10 rebonds.

New York est deuxième de la Conférence Est derrière Miami, qui a remporté le match des extrêmes sur le parquet de la plus mauvaise équipe de la Ligue, les Charlotte Bobcats.

Le Heat s'est imposé 89-79 en laissant une nouvelle fois au repos LeBron James et Dwyane Wade alors qu'approchent les play-offs.

A l'Ouest, le Thunder d'Oklahoma City est revenu à la hauteur des San Antonio Spurs, et il est même passé en tête de conférence grâce à son meilleur bilan dans les confrontations directes, à la faveur de son succès 97-75 chez les Indiana Pacers.

Kevin Durant a inscrit 34 points pour le Thunder, qui a humilié les Pacers 25-8 dans le dernier quart-temps.

Dans leur salle, les Los Angeles Lakers ont conservé deux points d'avance sur les Memphis Grizzlies pour s'imposer au final 86-84 et préserver leur huitième place, la dernière qualificative pour les play-offs.

Kobe Bryant a inscrit 24 points assortis de neuf passes décisives, Pau Gasol a ajouté 19 points.

Avec 40 victoires pour 36 défaites, les Lakers sont sous la menace du Utah Jazz, qui compte une défaite de plus. Vendredi soir, le Jazz a suivi le rythme en s'imposant 95-83 face aux New Orleans Hornets.

Pour les Grizzlies, déjà assurés d'être en play-off, Mike Conley a inscrit 21 points mais raté le panier de l'égalisation à cinq secondes de la sirène. Face à son frère, Marc Gasol a rendu lui une feuille de statistiques à onze points, huit rebonds et sept passes décisives.

Bertrand Boucey et Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant