NBA: les Bulls sombrent, les Spurs courbent l'échine

le
0
LES WARRIORS REVIENNENT À LA HAUTEUR DES SPURS
LES WARRIORS REVIENNENT À LA HAUTEUR DES SPURS

MIAMI (Reuters) - Le Heat de Miami n'a fait aucun cadeau mercredi aux Bulls de Chicago, balayant leur adversaire sur un sévère 115 à 78, dans la deuxième manche de leur demi-finale de conférence Est de NBA, au terme d'une rencontre maîtrisée de bout en bout par les partenaires de LeBron James.

Jamais dans leur histoire, les Bulls ne s'étaient inclinés sur une marge aussi élevée en playoffs et jamais non plus le Heat n'avait ainsi disposé d'un adversaire à ce niveau de la compétition.

Avec cette victoire, le Heat revient à une manche partout dans cette demi-finale de conférence qui se joue au meilleur des sept matches.

L'autre rencontre de la soirée a vu la victoire 100 à 91 de Golden State contre les San Antonio Spurs de Tony Parker dans leur demi-finale de conférence Ouest. Là encore, les vainqueurs reviennent à une manche partout.

Après l'avoir emporté 93-86 mardi à Miami, les Bulls, souvent fautifs, ont affiché jeudi un jeu brouillon dénué d'inspiration qui a exposé un manque criant de profondeur de banc.

Flamboyant, le Heat a un temps disposé d'une avance de 46 points sur son adversaire avant de faire tourner son effectif, finissant avec 37 points de plus que les Bulls.

"Il fallait revenir et se regarder dans un miroir, se regarder dans les yeux et se demander 'mais pourquoi sommes nous là'", a déclaré l'arrière de Miami Dwayne Wade. "Je pense que nous avons fait du bon boulot en prenant l'avantage rapidement au début du match et en donnant le ton."

NOAH EXPULSÉ

LeBron James s'est illustré en marquant 19 points et en offrant 9 passes à ses partenaires.

Nerveux et frustré, l'international français Joakim Noah a été expulsé au début d'un quatrième quart-temps interminable pour les Bulls, terminant la rencontre avec une marque à 12 points pour 6 rebonds.

"Nous avons commis de nombreuses fautes techniques. Oui, je dirais que nous n'avons pas gardé la tête froide, nous n'avons pas été très zen", a-t-il reconnu.

"Nous n'avons pas bien joué, mais ce n'est pas la fin du monde."

Désormais à égalité, les deux formations se retrouveront dimanche sur le parquet de Chicago pour disputer une troisième manche.

A San Antonio, les Spurs de Tony Parker n'ont pas profité de l'opportunité de distancer Golden State, laissant leur adversaire revenir à une manche partout. Le meneur français a conclu la rencontre avec 20 points, 6 rebonds et 3 passes décisives. Son partenaire Tim Duncan, a quant à lui marqué 23 points pour 9 rebonds.

Golden State et San Antonio se retrouveront dimanche à Oakland.

Simon Evans, Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant