NBA: les Bulls et Joakim Noah grimacent face aux Sixers

le
0
NBA: les Bulls et Joakim Noah grimacent face aux Sixers
NBA: les Bulls et Joakim Noah grimacent face aux Sixers

LOS ANGELES (Reuters) - Les Chicago Bulls se sont écroulés vendredi dans le dernier quart-temps de leur match chez les Sixers de Philadelphie, qui mènent désormais 2-1 au premier tour des play-offs de la NBA avec ce succès 79-74.

Privés de Derrick Rose, blessé jusqu'à la fin de saison, les Bulls ont gâché une avance de 13 points dans le dernier quart-temps quand, dans le sillage d'un Spencer Hawes auteur de 21 points, les Sixers leur ont infligé un 23-5 en fin de partie.

Cet effondrement a coïncidé avec la sortie sur blessure de Joakim Noah. L'intérieur français s'est tordu la cheville dans le troisième quart-temps après une remontée de balle solitaire. Il est revenu quelques minutes sur le parquet avant de rejoindre définitivement les vestiaires. Il a fini la partie avec 12 points et sept rebonds.

Lors du précédent match déjà, Chicago, meilleure équipe de la saison régulière, avait connu un énorme passage à vide -cette fois dans le troisième quart-temps- et cette défaite sur leur parquet leur a fait perdre l'avantage du terrain dans cette série au meilleur des sept matches.

Les Boston Celtics ont en revanche pu apprécier le retour de suspension de Rajon Rondo, auteur d'un triple-double (17 points, 14 rebonds, 12 passes) lors de leur victoire 90-84 après prolongation sur les Atlanta Hawks.

Les Celtics, qui mènent désormais la série 2-1, ont aussi récupéré Ray Allen, rétabli d'une blessure à la cheville droite. Le TD Garden s'est levé comme un seul homme pour saluer le retour de ce shooteur hors pair, qui a apporté 13 points mais sans la moindre réussite à trois points, un fait rare chez lui.

Mickaël Piétrus a pour sa part inscrit six points avec deux tirs primés.

A l'Ouest, les Lakers se sont inclinés 99-84 sur le parquet des Denver Nuggets, qui reviennent ainsi à 2-1.

Malgré 22 points de Kobe Bryant, ils n'ont jamais pu remonter le retard pris dans le premier quart-temps.

Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benjamin Massot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant