NBA: le Heat entre en jeu et dompte les Celtics

le
0
DÉBUT DE SAISON GAGNANT POUR LE HEAT
DÉBUT DE SAISON GAGNANT POUR LE HEAT

MIAMI (Reuters) - Sacrés champions de NBA en juin, les joueurs du Miami Heat ont étrenné leurs bagues de diamants mardi soir en match d'ouverture de la saison régulière en battant avec assurance les Boston Celtics (120-107).

Très attendus cette année, les Los Angeles Lakers ont de leur côté chuté d'entrée face aux Dallas Mavericks (99-91) dans un match où le Français du Texas Roddy Beaubois s'est distingué en inscrivant 11 points et en faisant cinq passes décisives.

Dans le dernier match de la soirée, les Cavaliers de Cleveland ont battu sur leur parquet les Washington Wizzards (94-84), qui jouaient sans Kevin Séraphin.

Pour cette reprise du championnat, le Heat n'a donc pas tremblé à l'heure d'entamer la défense de son titre, le deuxième de l'histoire de la franchise et le premier depuis la formation à l'été 2010 du trio LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh.

En début de rencontre, les joueurs ont reçu leurs bagues de champion et une banderole célébrant leur titre a été déployée dans leur salle.

LeBron James, sacré l'an dernier MVP de la saison régulière, a marqué 26 points mais a dû sortir pendant la majeure partie du dernier quart-temps en raison de crampes au mollet.

"A ce moment, ça ne servait à rien de forcer", a déclaré à l'issue de la rencontre l'entraîneur de Miami, Erik Spoelstra, néanmoins satisfait de la performance de son équipe.

BRYANT ET GASOL N'ONT RIEN PU FAIRE

"C'est bien d'avoir pu terminer cette nuit par une victoire, c'était un moment émouvant pour toute l'organisation de voir cette banderole dépliée avant le match. Cela nous a rappelé toutes les émotions et les souvenirs de ce qu'il a fallu faire pour vraiment accomplir cela collectivement."

Dwyane Wade, en forme après son opération au genou, a été le meilleur marqueur du Heat avec 29 points, tandis que Bosh a terminé avec 19 points.

Miami menait de 19 points au dernier quart-temps mais les Celtics ont profité de l'absence de James pour revenir à seulement quatre points de retard à deux minutes de la fin.

Quant aux Los Angeles Lakers, ils ont dû s'incliner face aux Dallas Mavericks malgré le coup de pouce tardif de Kobe Bryant. Le quintuple champion de NBA, handicapé par une blessure au pied pendant une semaine, s'était dit suffisamment en forme pour jouer en cette ouverture de saison.

Malgré ses 22 points et les 23 de l'Espagnol Pau Gasol, les Lackers ont payé le prix d'une mauvaise performance au lancer-franc, notamment de la part de Dwight Howard. Ce dernier, qui n'a pas totalement retrouvé sa forme après une opération subie en avril, a tout de même marqué 19 points.

Et pourtant, les Mavericks jouaient sans l'Allemand Dirk Nowitzki, qui vient d'être opéré du genou, et sans leur centre Chris Kaman, blessé lui aussi.

En dépit de ces absences, six joueurs de l'équipe ont réussi à marquer au moins dix points. Le meneur Darren Collison en a inscrit notamment 17.

Simon Evans et Mark Lamport-Stokes, Hélène Duvigneau, Danielle Rouquié et Olivier Guillemain pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant