NBA : La ligue envisage de changer l'âge minimum pour jouer

le
0

Le patron de la NBA, Adam Silver, s'est de nouveau exprimé sur le dossier de l'âge minimum pour l'insciption à la Draft. Alors que les joueurs sont actuellement obligé d'avoir fait un moins une année de fac, le système pourrait changer lors des prochaines années.

 

C'est un cas des plus épineux actuellement en NBA. L'âge minimum d'inscription à la Draft et par la même occasion d'entrée en NBA reste l'un des problèmes majeurs de ces dernières années. Et un sujet de discussion qui revient tous les ans. Alors que les grandes finales NBA ont débuté dans la nuit de jeudi à vendredi entre les Golden State Warriors et les Cleveland Cavaliers, le patron de la ligue, Adam Silver, s'est exprimé sur cette sulfureuse question lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant finales.

Adam Silver : « Voir si nous pouvons trouver un meilleur système »

« Les entraîneurs universitaires et les directeurs sportifs que j'ai pu entendre ne sont pas satisfaits du système actuel » s'est exprimé le commissaire général de la ligue. « Et je sais que nos équipes ne sont pas heureuses non plus, en partie parce qu'ils ne pensent pas nécessairement que les joueurs qui arrivent dans la ligue ont la formation attendue parmi les meilleurs choix de draft ». En effet, l'âge limite est actuellement fixé à 19 ans, avec une seule année obligatoire à l'université. Un âge limite que le syndicat des joueurs aimerait refaire passer à 18 ans, comme en 2005, alors que la ligue envisage au contraire de l'augmenter à 20 ans.  Mais Adam Silver, assez ferme jusque là sur la question, semble avoir mis de l'eau dans son vin. « Je repense notre position», a t-il avoué à Colin Cowherd mercredi 31 mai dans l'épisode de "The Herd" sur Fox Sport 1. Ce qui est sûr, c'est que le phénomène de "one-and-done" (une année et c'est bon) va être débattu très prochainement, et pourrait connaitre une évolution assez rapidement. « Nous allons tous nous réunir avec tous ceux qui s'intéressent à la ligue, les facs, le syndicat, les agents, et ainsi voir si nous pouvons trouver un meilleur système ».

Les exemples Kobe Bryant, LeBron James ou Kevin Garnett

Un point de vue également partagé selon lui par les vétérans du championnat, qui estiment qu'une réforme concernant l'âge minimum est nécessaire. Surtout en comparaison des joueurs internationaux, qui ont de leur côté effectué plusieurs années au plus haut niveau avant de fouler les parquets de la plus grande ligue de basket du monde. « Je parle avec de nombreux joueurs vétérans qui estiment que les jeunes joueurs qui arrivent ne sont pas prêts à la différence de ces vétérans lorsqu'ils sortaient eux de l'université. On observe aussi une dichotomie en termes de joueurs internationaux. Beaucoup d'entre eux ont été professionnels jusqu'à trois ans avant de venir dans la Ligue et ont une expérience très différente de ce que nous voyons des nos joueurs américains et leur programme universitaire ». Les cas de LeBron James, Kobe Bryant ou encore Kevin Garnett, qui ont atterri directement en NBA sans passer par la case « université », sont des exemples trop rares et assez exceptionnels. Cette année, ils sont pour l'instant 20 à truster une place dans la grande ligue via la Draft, et n'ayant effectué qu'une seule saison à la fac. Certains même qu'une « demi saison», comme le souligne Adam Silver, leurs équipes respectives ne s'étant pas qualifiées pour la March Madness.

Dans tous les cas, le débat sera ré-ouvert dès la saison prochaine, et nul doute que des décisions fortes seront prises.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant