NBA : Joakim Noah mérite-t-il son trophée de meilleur défenseur ?

le
0
Joakim Noah (Chicago Bulls) défend sur Nenê Hilario (Washington Wizards).
Joakim Noah (Chicago Bulls) défend sur Nenê Hilario (Washington Wizards).

Joakim Noah vient d'être couronné meilleur défenseur de la NBA. Il devient ainsi le second Français à obtenir une distinction majeure lors de la saison régulière, après Boris Diaw, en 2006, qui avait obtenu le trophée de la meilleure progression. Élu avec 555 points sur 1 125 possibles, Joakim Noah apparaît comme un vainqueur incontestable. En effet, il est le leader défensif des Chicago Bulls, meilleure défense de toute la NBA avec seulement 91,8 points encaissés par match. Le Français s'impose comme l'âme de ce bloc sur lequel les adversaires viennent se casser les dents. Il encourage les siens, charrie ses ennemies, impose une intensité étouffante, attrape 11,3 rebonds de moyenne, chipe 1,5 ballon par match et distribue 1,5 contre. Une attitude de guerrier que salue la légende des Boston Celtics et actuel coach des Houston Rockets, Kevin McHale : "Les Bulls ont gagné beaucoup de matches grâce à son énergie, son intensité, sa détermination et sa dureté. Ce sont des qualités que tout le monde apprécie." Mais, malgré tous ces facteurs qui semblent montrer l'évidence du titre obtenu par "Jooks", il semblerait que la NBA ait un malin plaisir à snober des joueurs et ne pas s'intéresser à certains détails. Un titre contestable ? L'apport défensif du Français est indéniable. Les Chicago Bulls ont la meilleure défense de la NBA et le Frenchie possède le meilleur defensive rating (nombre de points concédés sur 100 possessions) de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant