NBA : Golden State écrase Houston dans le 1er match des playoffs

le
0
Stephen Curry a inscrit 24 points lors du premier match des playoffs pour Golden State, le 16 avril, face à Houston.
Stephen Curry a inscrit 24 points lors du premier match des playoffs pour Golden State, le 16 avril, face à Houston.

Tenants du titre, les Warriors n’ont jamais été inquiétés dans cette rencontre, s’imposant 104 à 78 sur leur parquet d’Oakland.

Champion en titre du championnat nord-américain de basket-ball (NBA), Golden State a surclassé Houston 104 à 78 pour son premier match des playoffs, samedi 16 avril. Les Warriors mènent donc une victoire à zéro face aux Rockets. Leur deuxième rencontre aura lieu lundi, toujours à Oakland (Californie).

La franchise californienne qui a réalisé la meilleure saison régulière de l’histoire de la NBA (73 victoires-9 défaites), n’a jamais été inquiétée samedi, comptant déjà 15 points d’avance (25-10) à quatre minutes de la fin du premier quart-temps. Stephen Curry et ses coéquipiers ont rallié les vestiaires avec un avantage de 27 points (60-33) qui a permis à Steve Kerr de laisser au repos plusieurs de ses joueurs-cadre.

Frayeur pour Stephen Curry Stephen Curry, meilleur joueur de la saison 2014-20115 et grand favori pour un deuxième trophée consécutif de MVP (Most valuable player, meilleur joueur), a connu une petite frayeur en se tordant la cheville droite. Il n’a disputé que trois minutes durant le 3e quart-temps et a suivi la fin de la rencontre du banc. Le numéro 30 a tout de même inscrit 24 points au cours du match.

Les Rockets, qui ont arraché leur billet pour les playoffs lors de la dernière journée de la saison régulière (41 victoires-41 défaites), ont brièvement relevé la tête lors de la 3e période avec 13 points de James Harden (71-55). Ce dernier a néanmoins fini la rencontre avec un taux de réussite famélique : 7 sur 19 au tir.

Golden State et Houston s’éta...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant