NBA: fortunes diverses pour les Bulls et les Celtics

le
0
NBA: fortunes diverses pour les Bulls et les Celtics
NBA: fortunes diverses pour les Bulls et les Celtics

LOS ANGELES (Reuters) - Les Chicago Bulls, privés de Derrick Rose jusqu'à la fin de la saison, se sont effondrés mardi à domicile face aux Sixers de Philadelphie, vainqueurs 109-92 et revenus ainsi à égalité 1-1 dans ce premier tour des play-offs de la NBA.

Sans Derrick Rose, blessé au genou gauche dans les dernières minutes du premier match de la série samedi, les Bulls ont pourtant dominé le début de rencontre dans le sillage de Joakim Noah, qui a fini meilleur marqueur de son équipe avec 21 points à 10 sur 11 aux tirs.

Ils se sont ensuite complètement écroulés dans le troisième quart-temps, perdu 36-14, et les Sixers, emmenés par Jrue Holiday et Lou Williams, n'ont plus lâché leur proie.

"Ils nous ont dominés au rebond. Ils nous ont dominés dans le combat. Nous devons revenir plus forts", a commenté l'entraîneur des Bulls, Tom Thibodeau.

Les Boston Celtics étaient eux aussi privés de leur meneur All-Star mardi mais eux ont gagné. Contrairement aux Bulls, ils savent en outre qu'ils récupéreront leur maître à jouer lors du prochain match.

Rajon Rondo suspendu un match pour avoir percuté un arbitre lors de la rencontre précédente, les Celtics ont pu compter sur l'inusable Paul Pierce, auteur de 36 points et 14 rebonds, pour inverser la tendance à partir de la fin du troisième quart-temps et s'imposer 87-80 à Atlanta. Les Celtics égalisent ainsi à 1-1 avant les prochaines rencontres sur leur parquet.

Dans la conférence Ouest, les Los Angeles Lakers ont fait le break : en s'imposant de justesse face à Denver sur leur parquet (104-100), les Californiens se détachent deux victoires à zéro dans une série jouée au meilleur des sept matches.

Avec 38 points à son compteur personnel, Kobe Bryant a été le meilleur marqueur de la soirée. Son coéquipier Andrew Bynum a ajouté 27 points.

Mais les Lakers, qui ont eu jusqu'à 19 points d'avance, se sont fait peur en fin de match: à un peu moins de deux minutes de la sirène, les Denver Nuggets n'avaient plus que quatre points de retard.

Un panier spectaculaire de Ramon Sessions a redonné de l'air aux Lakers en fin de rencontre.

Jahmal Corner et Mark Lamport-Stokes; Bertrand Boucey et Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant