Naufrages de migrants : "Ils cherchaient une vie meilleure"

le , mis à jour le
0
Plus de 900 migrants ont perdu la vie depuis le début de l'année en effectuant la traversée entre la Libye et l'Italie.
Plus de 900 migrants ont perdu la vie depuis le début de l'année en effectuant la traversée entre la Libye et l'Italie.

Depuis quelques mois, les naufrages de migrants se multiplient en Méditerranée. Après la mort de 400 migrants la semaine dernière, une nouvelle tragédie s'est nouée au large de l'Italie dans la nuit de samedi à dimanche. Près de 700 personnes auraient perdu la vie. Au total, plus de 900 migrants sont décédés depuis le début de l'année, en effectuant la traversée entre la Libye et l'Italie, sans compter ce nouveau naufrage... Un bilan qui n'a donc pas fini de s'alourdir. Devant ces tragédies, de nombreux responsables politiques et religieux ont réagi ce dimanche.Pape François. Le souverain pontife a exhorté la communauté internationale à "agir avec décision et rapidité". "Affamés, persécutés, blessés, exploités, victimes des guerres, ils cherchaient une vie meilleure, ils cherchaient le bonheur", a poursuivi le pape, invitant les fidèles à prier pour ces migrants.François Hollande. Le président de la République a quant à lui déploré la "pire catastrophe" en Méditerranée de ces dernières années. Invité de l'émission Le Supplément sur Canal+, le chef de l'État a demandé une "réunion rapide" des ministres européens de l'Intérieur et des Affaires étrangères. "La Méditerranée est une mer qui nous est commune, donc nous devons agir", a-t-il souligné. "Nous devons aussi renforcer le nombre de bateaux qui sont dans le cadre de l'opération Triton. Plus de bateaux, plus de survols par des avions, et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant