Naufrage : un leader des croisières pénalisé

le
0
Costa avait su tirer pleinement profit de la forte croissance du marché européen de la croisière. Un navire d'une capacité de 5000 passagers devait entrer en service en 2014.

Le naufrage du Costa Concordia, dans la nuit de vendredi à samedi au large des côtes toscanes, devrait porter un coup sérieux au développement de Costa Croisières. L'Italien, leader européen du secteur, avait pourtant contribué au succès croissant de ce type de voyages en Europe, à partir de la fin des années 1990. Et vu le nombre des passagers transportés sur ses navires quasiment décupler en 10 ans, passant de 363.000 personnes en 2000 à 2,89 millions aujourd'hui. La France représente le 2e marché de Costa après l'Italie, avec 50% des parts de marché.

Alors que les croisières étaient jusqu'aux années 2000 surtout prisées aux États-Unis, Costa a su séduire le public européen à coup d'offres commerciales attrayantes, notamment à destination des familles, et de navires toujours plus vastes et plus luxueux. Bénéficiant depuis 1997 de la force de frappe financière du leader mondial de la croisière, l'Américain Carnival, Costa a considérablement accru ses ca

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant