Naufrage du Concordia : début de la phase judiciaire

le
0
L'audience durant laquelle des experts chargés d'établir l'enchainement des faits et les responsabilités de chacun dans le naufrage se tenait ce samedi à Grosseto.

Une phase cruciale dans la recherche des responsabilités à l'origine du naufrage du paquebot Concordia, le 13 janvier dernier, s'est aujourd'hui ouverte dans un théâtre de Grosseto, chef-lieu de la Toscane.

Le parquet de ce chef-lieu, chargé de l'enquête sur le drame qui a fait 32 victimes, dont sept sont toujours portées disparues, doit désigner les experts chargés d'établir l'enchainement des faits et les responsabilités de chacun. Pour le moment, neuf personnes, dont le commandant Francesco Schettino, cinq membres d'équipage et trois hauts dirigeants de la compagnie Costa Crociere, ont été mis en examen. Schettino et son second Ciro Ambrosio sont inculpés d'homicides multiples par imprudence, abandon de navire , naufrage et défauts de communications. Les deux hommes n'ont pas comparu devant le tribunal. «Je les ai vu monter à bord d'un canot de sauvetage en abandonnant le navire et ses passagers en pleine panique», a affirmé l'avocat Giuseppe Grammaglia, qui se t

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant