Natixis GAM prône l'instauration du " benchmark personnel"

le
0

(NEWSManagers.com) - En marge du " DPC Symposium " organisé par Natixis GAM à Paris le 14 mai, Christophe Point, directeur de NGAM distribution France, a accordé un entretien à NewsManagers dans lequel il détaille l'approche Durable Portfolio Construction (DPC) développée par la filiale de BPCE. Celle-ci répond, selon Christophe Point, à la nécessité " d'aider les clients à construire des portefeuilles d'investissement plus durables " .

La première étape consiste à " proposer à tous les investisseurs une démarche de construction de portefeuille basée sur l'analyse du risque " . Joignant les actes à la parole, NGAM s'est doté d'un équipe de 40 analystes répartis de chaque côté de l'Atlantique dont le rôle est d'améliorer la relation avec le client en intégrant notamment " de la pérennité " . Concrètement, cela peut consister " à faire bouger une allocation et la suivre dans le temps " . Autre point essentiel dans la construction d'un portefeuille durable, selon le directeur de NGAM distribution France, le recours aux placements " décorrélés" .

Enfin, moins conventionnel, l'approche DPC vise comme but ultime la mise au point de ce que Christophe Point nomme " le benchmark personnel " , à savoir ne plus garantir aux investisseurs une performance par rapport à l'évolution des marchés mais simplement leur assurer un rendement conforme à leur objectif individuel préalablement fixé.

En France, ce dernier aspect de l'approche DPC prend tout son sens, puisque l'étude publiée par Natixis en début de semaine révèle que " pour une majorité d'investisseurs français (62 %), le risque de ne pas remplir leurs objectifs d'investissement est plus préoccupant que le fait de ne pas battre le benchmark : 79 % seraient satisfaits d'atteindre leur objectif annuel même s'ils devaient sous-performer le marché " .

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant