Natixis GAM : la demande de pétrole devrait continuer à progresser et la production va baisser

le
0

(AOF) - David Herro, directeur des investissements en actions internationales chez Harris Associates, ne croit pas à la baisse de la demande de pétrole qui se reflèterait dans la baisse récente des cours du baril. "La demande pétrolière n’est pas en chute libre, comme semble l’indiquer le cours. En effet, nous constatons un redressement de la demande pétrolière", assure-t-il dans le dernier Market Insights de Natixis Global Asset Management (Natixis GAM).

Le stratège estime donc que le bas prix du pétrole, et donc de l'essence, incite plus à consommer à travers, par exemple, l'achat de voitures plus puissantes.

"En outre, si l'économie mondiale progresse aux taux prévus par la Banque mondiale au cours des cinq prochaines années, nous allons continuer à consommer davantage de pétrole", ajoute David Herro.

Concernant l'offre aussi, l'expert de Harris Associates prend le contrepied des prévisions communément admises. Ainsi, il souligne le danger qu'un prix du baril au plancher fait peser sur les opérations de forage offshore (en mer).

"Les ressources et réserves pétrolières les plus onéreuses sont situées en mer, ce qui représente environ 20 % de l'offre globale. Le forage offshore se réduit d'environ 8 % à 12 % par an si les entreprises n'y consacrent pas davantage de dépenses en capital", assure Daniel Herro dans la lettre mensuelle de Natixis GAM consacrée au pétrole.

Dès lors, "il faut s'attendre à une réduction de ces sources offshore et à une évolution rapidement négative, ce qui contribuera à diminuer les réserves de pétrole", prévient-il.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant