Natixis déçoit au premier trimestre

le
0
Le siège de Natixis, à Paris. (© D. Delmond)
Le siège de Natixis, à Paris. (© D. Delmond)

Accueil boursier glacial pour Natixis dans la foulée de la publication de ses comptes pour le premier trimestre. L’action recule de près de 8% en milieu de matinée et signe la plus mauvaise performance du compartiment des financières en 2016, avec un repli de 23%.

La banque dégage un résultat net de 200 millions d’euros, en repli de 30% d’une année sur l’autre. Si les trois pôles opérationnels s’en sortent correctement en dépit d’un résultat brut d’exploitation en chute de 20%, à 478 millions, Natixis est rattrapée par l’impact du pétrole à prix bas au premier trimestre. 

Le coût du risque se dégrade

A la différence de ses concurrentes BNP Paribas et Société Générale, elle ne bénéficie pas de bonnes surprises sur ses autres encours de crédit et voit se dégrader son coût du risque, en hausse de 14% sur un an. Par ailleurs, l’impact de la norme comptable Ifric 21, concentrée comme pour toutes les banques sur le premier trimestre, est plus lourd en proportion pour Natixis. Enfin, elle subit un impact de changes négatif sur la réévaluation de ses titres de dette super-subordonnée libellés en dollar.

Les comptes confirment que le millésime 2016 aura tout de l’exercice de transition pour la filiale de BPCE, notamment sur le terrain de l’épargne. Ainsi en gestion d’actifs, Natixis a fait face à une décollecte de 8 milliards de dollars au Etats-Unis, sous

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant