Natixis AM révèle les raisons du statu quo de la Fed

le
0

(AOF) - Suite à la décision de la Fed de laisser ses principaux taux directeurs inchangés, les marchés actions réagissent peu à la nouvelle, ce statu quo ayant été largement anticipé, indique Natixis AM. Yves Maillot distingue deux raisons à cela. En premier lieu, le responsable de la gestion Actions Européennes évoque la proximité du référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans l'Union Européenne et son effet déstabilisateur en cas de Brexit à la fois sur la conjoncture européenne mais aussi sur les anticipations de marché, anticipations susceptibles de se propager hors d'Europe.

Dans cette hypothèse, un effet de flux vers les actifs libellés en dollar (refuge) provoquerait une remontée rapide de la devise américaine, mouvement non désiré à un moment où la Banque Centrale cherche à trouver une fenêtre pour une nouvelle hausse de ses taux directeurs.

Par ailleurs, Yves Maillot pointe les statistiques de l'emploi pour mai publiées le vendredi 3 juin et qui se sont affichées très en-deçà des attentes (38 000 emplois créés seulement contre 160 000 attendus). De ce fait, le marché s'était inscrit depuis lors dans une anticipation de la Fed "qui passe son tour".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant