Natixis AM : Le risque de liquidité sur les marchés obligataires

le
0

Le pôle d'expertise Taux de Natixis AM a le plaisir de présenter la nouvelle édition de sa publication de recherche. Rédigé par l'équipe Analyse et Recherche Quantitative, ce document analyse le risque de liquidité sur les marchés obligataires.

« Le risque de marché et le risque de liquidité sont de loin les principales sources d'incertitude qui ont une incidence sur les gains ou les pertes (P&L) futurs d'un portefeuille. Si le premier risque peut s'expliquer par l'incertitude liée aux fluctuations des prix, le second est encouru dans le cadre de transactions. L'illiquidité augmente avec la taille de la position. Ce phénomène se produit à court terme mais il disparaît à long terme. Ainsi, un titre détenu jusqu'à l'échéance ne comporte généralement aucun coût de liquidité. Contrairement aux autres facteurs de risque, le risque de liquidité ne peut toutefois être diversifié. Il n'est par exemple pas possible de compenser un niveau d'« exposition » à la liquidité en vendant un titre illiquide. Plus généralement, aucun produit dérivé connu basé sur la liquidité ne peut couvrir ce risque spécifique. Sur des marchés baissiers, c'est le cours acheteur qui prévaut sur le cours médian.

Dans ce document, après une brève étude de la théorie financière sur le risque de liquidité, nous en analysons les principales caractéristiques, ses mesures et ses facteurs ainsi que son rôle prépondérant dans l'irruption des crises et l'éclatement des bulles. »

Lire le papier de recherche Taux n°3

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant