Natixis AM : la croissance 2016 sera soutenue par la baisse du pétrole mais gare à la Chine

le
0

(AOF) - Dans sa dernière publication Convictions, qui regroupe les conclusions de son comité d’investissement mensuel, Natixis Asset Management (NAM) constate que "la baisse du prix du pétrole et l'ajustement chinois illustrent le manque de robustesse de la conjoncture internationale". Le scénario central de la société de gestion est celui d'un soutien de ce recul des cours du brut à la croissance des économies développées, notamment européennes, en raison du transfert qui s'accélère entre les pays producteurs et les pays consommateurs.

"Ce sera un soutien de la croissance en 2016 mais cela laissera cependant le taux d'inflation à un niveau très réduit, bien inférieur aux objectifs des banques centrales", notent les gérants de NAM. Dans ce contexte, les politiques monétaires devraient rester "très accommodantes au cours des prochains mois".

Natixis Asset Management souligne tout de même deux points-clé pour les investisseurs en 2016 : l'activité de la Fed qui a commencé à resserrer sa politique monétaire fin 2015 et la situation en Chine.

"La banque centrale de Chine rentre désormais dans le jeu. Elle doit adopter une politique monétaire encore plus souple pour faciliter l'ajustement de son économie. Après avoir dérèglementer la formation des taux d'intérêt elle lâche du lest sur la monnaie. Compte tenu de la taille de l'économie chinoise, cela pourrait créer des turbulences financières", prévient NAM qui rappelle que "l'ajustement monétaire qui est en train de se mettre en œuvre est nécessaire."

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant