Natixis AM a profité de la correction des actions européennes de juin pour repondérer l'Europe

le
0

(AOF) - La dynamique de l'économie globale reste réduite, estiment les experts de Natixis AM dans le dernier numéro de Convictions. En dépit d'un rebond de certains indicateurs aux Etats-Unis, la croissance reste modérée incapable de tirer le reste de l'économie mondiale. En Europe, le vote des britanniques en faveur du Brexit accroît les incertitudes avec un risque fort de récession au Royaume-Uni. Le Japon est incapable de renouer durablement avec la croissance et s'apprête à annoncer un nouveau plan de relance.

Enfin, les pays émergents restent affectés par la poursuite du ralentissement de la Chine. Cela justifie le maintien de politiques monétaires accommodantes durant un bon moment et encore plus accommodantes au Royaume-Uni.

Fin mai, Natixis AM avait décidé de ramener ses portefeuilles à une légère sous-exposition sur les actions. Le mois de juin a vu une forte correction des actions européennes, alors que les actions américaines ont été relativement épargnées. Tout en restant prudent, Natixis AM a réduit fin juin sa position sur les Etats-Unis et a repondéré l'Europe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant