Nathalie Dechy : " Il y a une émulation qui se crée "

le
0
Nathalie Dechy : " Il y a une émulation qui se crée "
Nathalie Dechy : " Il y a une émulation qui se crée "

Nathalie Dechy, comment jugez-vous les performances des Françaises lors de cette édition 2014 de Roland-Garros ? C'est mauvais ?Non. Je ne suis pas d'accord. Je pense que le bilan est à faire en plusieurs parties. C'est vrai que ce n'est peut-être pas les filles qu'on attendait qui sont allées loin dans le tournoi. Mais si on avait pu parier sur les bons résultats de Kristina Mladenovic, ou des très bons résultats de Pauline Parmentier, il fallait peut-être le voir dans une boule de cristal. Ce sont des filles qui ont réalisé leur meilleur résultat, ici à Roland-Garros, avec des gros matchs, notamment Kristina qui bat la n°2 mondiale (Na Li) sur le court Suzanne-Lenglen. Il y a du positif pour ces filles là.

Il y a quand même de la déception vis-à-vis du parcours des têtes d'affiches françaises?Bien sûr, on peut avoir une petite déception de la part de la n°1 française (Alizé Cornet), de Caroline Garcia. Mais les deux s'expliquent. Alizé a joué contre une très jeune et très talentueuse américaine (Townsend). Elle a été prise par surprise. Caroline Garcia avait un très bon niveau de tennis ces trois-quatre derniers mois, un niveau pour atteindre la deuxième semaine. Elle a eu un match difficile face à Ana Ivanovic sur le Central. Elle est jeune, il lui faut encore prendre de l'expérience. Et puis je pense que si elle conserve ce niveau, elle sera bientôt tête de série dans les Grand Chelem et pourra éviter des premiers tours comme celui-là. Bien sûr que le tennis féminin est moins dense qu'il y a quelques années mais il y a quand même eu quelques beaux matchs, quelques bons résultats. C'est encourageant, il faut construire là-dessus. Il y a une émulation qui se crée.

On attend quand même une Alizé Cornet en deuxième semaine non ? Même elle le disait avant le tournoi « J'ai le potentiel »?Oui, on s'y attend. Mais on a de la chance dans le tennis d'avoir quatre Grands Chelems sur la saison. Comme elle le disait, le fait d'avoir fait évoluer son jeu fait qu'elle est peut-être un peu moins bonne sur terre battue qu'avant et un peu meilleure sur les surfaces rapides. Son jeu s'exprime super bien sur dur, on l'a vu à Coubertin cette année. Elle a aussi remporté un tournoi sur dur en Pologne. Je pense qu'elle va avoir d'autres occasions et qu'on la reverra sur la deuxième partie de saison.

Est-ce qu'on en attend trop des Françaises chaque année ?C'est dur d'attendre, les autres filles sont là. Le niveau du tennis féminin s'est vraiment resserré. Chaque joueuse essaye de donner le maximum. On peut vraiment être fier des résultats de Pauline et de Kristina. C'était des bonnes locomotives, ce sont des filles qui ont vraiment montré tout leur potentiel ici à Roland-Garros donc ça doit donner envie aux autres pour l'année prochaine.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant