Natation: Yannick Agnel en patron, la "der" d'Alain Bernard

le
0
Natation: Yannick Agnel en patron, la "der" d'Alain Bernard
Natation: Yannick Agnel en patron, la "der" d'Alain Bernard

PARIS (Reuters) - Yannick Agnel a montré qu'il était en passe de devenir le patron du sprint français en remportant vendredi les 400m et 100m nage libre à l'Open EDF, où Alain Bernard a disputé le dernier 100m individuel de sa carrière.

Agnel, 20 ans seulement et qui fera le doublé 100-200 aux Jeux olympiques de Londres, s'est d'abord imposé sur 400m, en une minute 48"00, avant de remporter le 100m en 49"08.

"Sur 400, le plus dur a été la deuxième partie. Je suis resté un peu sur ma faim, je visais un meilleur temps. Sur le 100m, je me suis lâché et je suis content", a dit le nageur de Nice.

"C'est de bon augure pour les Jeux et encourageant qu'on ait été sept en finale".

Car le 100m, qui a clos cette première journée de compétition, ressemblait à un mini-championnat de France, seul l'Australien Matthew Targett étant parvenu à jouer les trouble-fête pour finir troisième, derrière Jérémy Stravius.

Alain Bernard à, lui, fini en cinquième position.

"Ben voilà, c'était serré, j'ai essayé", a lâché le champion olympique du 100 m nage libre à Pékin, en sortant du bassin.

"J'ai pris énormément de plaisir dans cette finale. On me rappelle sans arrêt que c'était la dernière course en individuel de ma carrière, c'est le cas, et j'aurais voulu gagner", a ajouté celui qui -faute d'avoir pu se qualifier- ne défendra pas son titre olympique à Londres où il ne nagera que le relais.

Tous les nageurs avaient signalé avant la compétition qu'ils étaient dans une phase d'entraînement très dure et qu'ils étaient trop fatigués pour espérer faire de bons chronos à la Croix Catelan.

Cela s'est vu dans les temps réalisés mais cela n'a pas empêché les cadors de figurer en bonne position, à l'image de Camille Muffat chez les femmes et Camille Lacourt chez les hommes.

Muffat s'est imposée sur 800 et 200m nage libre, alors qu'elle doublera 100 et 200 aux JO.

"UN 100M QUI NE SERT À RIEN"

"Le 200 n'était pas exceptionnel. Le 800, je pense que c'était très bien, c'était un bon exercice avant le 200", a-t-elle dit.

Interrogée sur l'opportunité de cette compétition alors que tous sont en pleine phase de préparation, elle a répondu que la présence de toute l'équipe de France olympique était "obligatoire".

"Mais dans ma tête, ce n'est pas très important, je sais que je ne suis pas encore prête", a ajouté Muffat.

Camille Lacourt, lui, a remporté le 100m dos mais dans un temps de 54"89, qui ne l'a pas satisfait.

"Aujourd'hui, il ne s'est rien passé. Je voulais en garder sous le pied au départ en partant doucement pour finir plus vite, j'aurais dû faire autre chose. Je suis un peu énervé, c'est dommage", a-t-il reconnu.

"Mais je sais que le travail a été fait. Là je ne me suis pas mis assez dedans, je n'ai pas géré comme j'aurai dû, je me la suis joué un peu trop relax. C'est un 100m qui aurait pu servir et qui ne sert à rien."

Laure Manaudou, qui fut championne olympique et trois fois championne du monde, poursuit son come-back. Après trois ans et demi de retraite et une maternité, elle a décoché son billet pour les Jeux sur 100 et 200 dos, où elle vise, de son propre aveu les demi-finales. "Après, on verra", disait-elle jeudi.

Vendredi, elle a terminé deuxième au 50m dos, en 28"56, derrière la Russe Anastasia Zueva.

"Je ne suis pas trop déçue du temps. (Quant à Zueva), c'est une vieille connaissance, elle m'avait battue aux (championnats d')Europe avant les Jeux il y a quatre ans. Mais cela prouve que je suis fatiguée", a dit la licenciée du Club des nageurs de Marseille.

"Pour le 100m dos (samedi), je ne veux pas me fixer de temps", a prévenu Laure Manaudou dont le petit frère Florent, qualifié aux JO sur 50m nage libre, a échoué à une décevante septième place du 50m papillon.

Sur cette distance, le compagnon de Laure Manaudou, Frédérick Bousquet, a terminé deuxième derrière Matthew Targett.

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant