Natation: neuf podiums et quatre titres

le
0
LES FRANÇAIS S'OFFRENT LE RELAIS 4x100M QUATRE NAGES
LES FRANÇAIS S'OFFRENT LE RELAIS 4x100M QUATRE NAGES

BARCELONE (Reuters) - Les Mondiaux de Barcelone se sont clos dimanche dans l'euphorie générale pour l'équipe de France de natation qui a décroché en moins de deux heures deux médailles d'or, dont une inespérée dans le relais 4x100 mètres quatre nages, et une d'argent.

L'heure des bilans venue, les Bleus peuvent se féliciter d'avoir réussi les meilleurs championnats du monde de leur histoire, avec un total de neuf podiums et quatre titres.

"Aujourd'hui, je pense qu'on peut saluer une équipe de France qui est en train de grandir et qui a de belles années devant elle", a dit sur France Télévisions le relayeur Fabien Gilot en guise de conclusion.

Les nageurs français venaient pourtant de passer deux soirées moroses, marquées entres autres par l'échec du champion olympique Florent Manaudou, samedi, en finale du 50 m nage libre.

Camille Lacourt et Jérémy Stravius, favoris du 50 mètres dos après une demi-finale foudroyante disputée samedi dans les meilleurs temps de l'année, se sont chargés de réveiller le contingent bleu.

Le premier a conquis l'or, deux ans après sa deuxième place sur la même distance à Shanghai et un an après des JO de Londres décevants. Et le second a pris l'argent.

"Voilà, on a fait un et deux, comme c'était prévu", a dit, un brin ironique, Jérémy Stravius, sur France Télévisions.

"En janvier, ce n'était pas gagné de parier sur une médaille, donc je suis très content que ça arrive. Je savoure, c'est génial", s'est réjoui de son côté Camille Lacourt, qui s'était accordé quatre mois de répit après Londres.

QUATRE MÉDAILLES POUR STRAVIUS

A peine sortis de l'eau, les deux médaillés ont dû replonger pour le relais 4x100m quatre nages: Camille Lacourt a lancé la course en dos et Jérémy Stravius a assuré son relais en papillon.

En théorie, le quatuor français pouvait au mieux espérer une deuxième place derrière les Etats-Unis, qui ont quasiment toujours remporté cette épreuve depuis la première édition des Mondiaux en 1973.

Et ce qui devait arriver arriva: les Américains ont fini premiers de la course. Mais ils ont aussitôt été disqualifiés à cause d'un relais trop anticipé de Kevin Cordes, coupable d'avoir sauté quatre centièmes de seconde trop tôt.

Les Français, déjà sacrés dimanche dernier dans le relais 4x100 mètres nage libre, ont donc récidivé une semaine plus tard, avec à chaque fois Jérémy Stravius et Fabien Gilot dans l'équipe.

"On commence bien avec un beau premier 4x100m et on finit sur un relais quatre nages vraiment explosif avec quatre copains qui s'entendent vraiment à merveille", a lancé Jérémy Stravius après coup.

Le Picard quitte Barcelone avec quatre médailles dans ses bagages, les deux en or dans les relais, celle en argent dans le 50m dos et une en bronze dans le 100 m dos.

L'Américaine Missy Franklin, 18 ans à peine, fait encore mieux: six médailles, toutes en or. La nouvelle reine de la natation mondiale a achevé sa collection dimanche avec le sacre dans le relais 4x100 mètres quatre nages.

Jamais une nageuse n'avait décroché autant de titres lors d'une même édition des championnats du monde.

Le Chinois Sun Yang s'est quant à lui contenté d'un triplé après sa victoire dans le 1.500m nage libre, qui s'ajoute à celles dans le 400m et le 800m nage libre.

Le champion olympique chinois est devenu à 21 ans le deuxième homme après l'Australien Grant Hackett à cumuler les médailles sur ces trois distances lors d'une édition des Mondiaux.

Reste à faire la preuve de sa capacité à durer à ce niveau - rendez-vous à Kazan, en Russie, en 2015.

Iain Rogers; Simon Carraud pour le service français, édité par Jean-Loup Fiévet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant