Natation: "mise à l'eau" réussie pour les cadors à Dunkerque

le
0
"MISE À L'EAU" RÉUSSIE POUR LES CADORS À DUNKERQUE
"MISE À L'EAU" RÉUSSIE POUR LES CADORS À DUNKERQUE

DUNKERQUE, Nord (Reuters) - La "mise à l'eau", comme aiment à l'appeler les nageurs, a été réussie pour un certain nombre de prétendants à la qualification olympique lors des séries disputées dimanche, première journée des championnats de France de natation qui délivreront les billets pour Londres.

Sur le 400m nage libre hommes, dont la finale sera disputée dans la soirée tout comme celles du 400m quatre nages hommes et femmes, Sébastien Rouault, champion d'Europe sur 800 et 1500m en 2010, a tenu son rang et décroché son billet pour la finale en trois minutes 50 secondes et 98 centièmes.

Sur 100m brasse, Hugues Duboscq, triple médaillé de bronze aux Jeux, a passé le cap des séries dans un temps de 1'01"76, trois centièmes de mieux que Giacomo Perez-Dortona, détenteur du record de France sur 50m brasse.

Sur 100m papillon, Camille Muffat, a réalisé le meilleur chrono en 58"90, devant Aurore Mongel et Sophie De Ronchi mais a déclaré forfait pour la suite sur cette distance, les séries constituant pour elle dans cette épreuve une simple "mise à l'eau".

La médaillée de bronze des championnats du monde sur 200 et 400m nage libre en 2011 sera en revanche bel et bien présente sur ses disciplines de prédilection dans la semaine.

Les autres nageuses qualifiées se retrouveront en soirée en demi-finale, tout comme les brasseurs.

Sur 50m papillon, épreuve qui n'est pas inscrite au programme des JO, Florent Manaudou, le cadet de Laure, ancienne championne olympique, a signé le meilleur temps en 23"94 et retrouvera de sérieux clients en demi-finales, à commencer par le compagnon de sa soeur, Frédérick Bousquet.

Figureront également à ce stade de la compétition, Fabien Gilot, champion de France en titre du 100m nage libre et vice-champion olympique du relais 4x100m nage libre, et Amaury Leveaux, qui avait lui décroché l'argent sur le 50m nage libre aux JO de Pékin.

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant