Natation. Manaudou: «Une compétition de préparation»

le
0
Natation. Manaudou: «Une compétition de préparation»
Natation. Manaudou: «Une compétition de préparation»

 

Les championnats de France de natation s'ouvrent mardi à Chartres. Tous les leaders tricolores seront présents au rendez-vous, obligatoire pour décrocher une qualification pour les championnats d'Europe de Berlin en août prochain. Blessé à l'épaule gauche en décembre, et forfait pour les championnats d'Europe en petit bassin, puis victime d'une grippe, Florent Manaudou, champion olympique en titre du 50m NL, a connu un hiver cahotique. Mais le sprinteur du Cercle des Nageurs de Marseille, qui commencera sa semaine par le 50m papillon, reste l'un des grands favoris sur 100m NL.

Comment avez-vous vécu cette préparation tronquée ?

Florent Manaudou. Je n'ai pas fait beaucoup de courses et mes repères, je vais les prendre ici. Je prends ça comme une compétition de préparation pour les championnats d'Europe. On a vraiment le temps de bosser, peaufiner les réglages quand le corps répond bien. On n'a pas trop de pression par rapport aux années précédentes car il y a quatre qualifiés par distance (NDLR: au lieu de deux en année mondiale ou olympique) et les temps sont moins durs à réaliser. Il n'y a pas besoin d'être à 100% sur toutes les courses.

Quelles sont vos ambitions sur le 100m ?

A Sabadell, mon premier vrai 100m NL s'est bien passé (NDLR: 48"79 pour sa seule sortie de l'hiver en grand bassin). J'avais pour consigne de revenir en moins de 25'' mais c'était compliqué à réaliser en période de charge (NDLR: travail intensif) et je vais essayer d'aller plus vite ici. Je pense que je suis capable de me rapprocher des 47''9.

Aimez-vous désormais cette distance ?

J'ai commencé à aimer à Rome, il y a moins d'un an. Je savais que j'en avais envie. Après, en petit bassin, c'est la facilité car ce n'est pas trop compliqué de nager vite pour un nageur de 50m NL grâce à la prise d'accélération au mur. Là, le travail est différent. Il faut trouver autre chose pour nager plus vite.

Vous commencez votre semaine par le 50m ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant