Natation: Laure Manaudou réaliste avant les JO

le
0

PARIS (Reuters) - La Française Laure Manaudou va se jeter à l'eau mais veut rester les pieds sur terre et n'envisage pas, pour l'heure, de podium olympique lors des Jeux de Londres qui débutent dans moins d'un mois.

Sacrée sur 400m nage libre aux JO d'Athènes en 2004, où elle a également remporté l'argent sur 800m et le bronze sur 100m dos, alors qu'elle était âgée de seulement de 18 ans, la nageuse a essuyé un sévère revers quatre ans plus tard à Pékin

Elle a ensuite mis fin à sa carrière et eu une petite fille avec Frédérick Bousquet, avant de reprendre le chemin des bassins à Auburn, aux Etats-Unis et de décrocher son billet pour Londres sur 100 et 200m dos lors des championnats de France, en mars dernier, à Dunkerque.

"Pour l'instant, je ne peux pas viser un podium. J'ai le huitième et le 10e temps mondial. Ce que je veux, c'est entrer en demi-finale et après, on verra", a-t-elle dit jeudi en marge de l'Open EDF qui se tient ce week-end à la Croix-Catelan, dans le bois de Boulogne.

"Aujourd'hui (Missy) Franklin est intouchable. Elle est juste hors norme", a ajouté la licencié du Cercle des nageurs de Marseille, en évoquant l'Américaine, grande favorite pour les Jeux.

A 17 ans, Franklin a signé des chronos impressionnants - 58"85 sur 100 dos et 2'05"10 sur 200 dos - alors que Laure Manaudou, engagée sur ces deux distances à Londres doit se contenter de 1'00"16 et 2'08"06.

"Mais aux Jeux, les compteurs seront remis à zéro", a cependant souligné la Française, qui dit avoir encore à travailler sa technique, ce qu'elle fait avec Romain Barnier, son entraîneur de club.

"Je travaille tous les aspects techniques, la reprise de nage les virages. Les deux secondes (sur Franklin) seront difficiles à gagner mais je travaille. On verra ce qui se passe ici (à l'Open EDF), mais je n'ai pas envie de trop me prendre la tête. Nager à Paris un mois avant les Jeux est une chance pour nous", a-elle-ajouté.

A la Croix Catelan, Laure Manaudou disputera le 200m dos vendredi et le 100m dos samedi.

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant