Natation - Hosszu a eu la tête de son patron

le
0
Natation - Hosszu a eu la tête de son patron
Natation - Hosszu a eu la tête de son patron

Le patron de la fédération hongroise de natation, Tamas Gyarfas, a annoncé qu'il quittait son poste après les pressions exercées par Katinka Hosszu, triple championne olympique à Rio.

Katinka Hosszu a eu gain de cause. Après des mois à faire du lobbying pour que Tamas Gyarfas quitte son poste, la triple championne olympique de Rio voit son vœu exaucé. Le patron de la fédération hongroise de natation a en effet annoncé dans un communiqué sa démission afin de permettre à la MUSZ de « trouver le meilleur président possible » en vue des Mondiaux qui se dérouleront en juillet 2017 dans la capitale hongroise. Une décision qui va donc rendre le sourire à Hosszu qui avait profité de ses titres olympiques et de l'aura qui en découle pour dénoncer le style et la gestion autoritaire de celui qui est en poste depuis 1993 ainsi que les mauvaises conditions d'entraînement et le non-paiement de primes. Dans un post sur Facebook, elle avait appelé Tamas Gyarfas « à démissionner de son poste si la natation hongroise est effectivement importante pour lui ». L'ancien journaliste sportif qu'est Gyarfas a entendu et a pris la décision de quitter la tête de la MUSZ. Il faut dire que Hosszu n'a pas été la seule à se révolter puisqu'elle avait été rejointe dans son "mouvement" par d'autres grandes figures de la natation hongroise comme Daniel Gyurta, médaillé d'or aux JO 2012 et Boglarka Kapa, en bronze à Rio.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant