Natation: encore du bronze pour Muffat, Franklin encore en or

le
0
ENCORE DU BRONZE POUR MUFFAT SUR 200M NAGE LIBRE, L?OR POUR FRANKLIN
ENCORE DU BRONZE POUR MUFFAT SUR 200M NAGE LIBRE, L?OR POUR FRANKLIN

par Iain Rogers

BARCELONE (Reuters) - La Française Camille Muffat, médaillée de bronze sur 200 mètres nage libre aux Mondiaux de Barcelone, a pu voir de près mercredi le nouveau phénomène de la natation américaine, Missy Franklin, 18 ans.

Les deux nageuses étaient voisines de ligne d'eau lors de la course remportée par "Missy le missile" avec un temps de 1 minute 54"81, le meilleur de sa jeune carrière.

Partie comme pour nager un 100 mètres, Camille Muffat a franchi la première longueur en tête avant de laisser rattraper par l'Américaine, puis par l'Italienne Federica Pellegrini, double championne du monde de la spécialité.

"C'est toujours bon à prendre", s'est consolée sur France 2 la Française, un peu déçue de son classement mais soulagée d'avoir évité une nouvelle déconvenue, trois jours après sa septième place sur 400 mètres nage libre.

Camille Muffat, 23 ans, avait débarqué à Barcelone avec le meilleur temps de l'année sur la distance, réalisé en avril aux championnats de France, mais elle a dû s'incliner face à plus forte et plus jeune qu'elle.

"Elle est très jeune, et elle a une progression fulgurante en crawl, en dos... C'est vrai qu'elle est très impressionnante", a analysé Camille Muffat toujours devant les caméras de France Télévisions.

Cette médaille d'or est la troisième pour Missy Franklin après ses sacres sur 4x100 m nage libre et sur 100 m dos lors des Mondiaux de Barcelone, les premiers depuis la retraite de Michael Phelps.

"Je suis si heureuse, je ne pourrais pas être plus heureuse", a dit à la presse la lauréate, radieuse et pétillante.

"J'ai raté d'un centième le podium aux Jeux olympiques de Londres l'été dernier, donc c'est absolument incroyable de gagner l'or ici et de réaliser la meilleure performance de ma carrière."

FABIEN GILOT EN FINALE

"On savait que (Federica Pellegrini) était capable de faire une remontée fantastique, donc j'ai vraiment essayé d'être en tête aux 100 mètres et de tenir bon en donnant tout ce que j'avais", a-t-elle raconté.

Au total, l'Américaine aurait pu viser huit médailles en Catalogne mais elle a renoncé à la dernière minute à disputer la demi-finale du 50 m dos pour garder un peu d'énergie en vue de la finale du 200m prévue 15 minutes plus tard. Pari gagné.

Pari gagné également pour le Français Fabien Gilot, qui s'est qualifié pour la finale du 100m nage libre, l'un des clous de la semaine barcelonaise.

Jeudi soir, le nageur de Marseille devra se frotter notamment au champion olympique américain Nathan Adrian, au champion du monde australien James Magnussen et au Russe Vladimir Morozov.

En revanche, son compatriote William Meynard, médaillé de bronze en 2011 à Shanghai, ne sera pas de la partie puisqu'il a été éliminé dès les séries, dans la matinée.

Jérémy Stravius s'est lui aussi arrêté un peu plus tôt que prévu en 200 mètres quatre nages. Lors des séries, il a manqué d'un centième de seconde la 16e place, la dernière qualificative pour les demi-finales.

Le titre sur 800 m nage libre s'est joué à plus de deux secondes en faveur du Chinois Sun Yang, premier de sa course en 7 minutes 41"36. L'Américain Michael McBroom a fini en 7'43"60 et le Canadien Ryan Cochrane en 7'43"70.

Le Chinois devient, à 21 ans, le deuxième nageur de l'histoire après l'Australien Grant Hackett à cumuler des médailles d'or mondiales en 400m, 800m et 1.500 m nage libre.

"Avant la course, j'ai senti une forte pression", a raconté aux journalistes Sun Yang, qui a laissé couler des larmes après sa victoire. "Quand j'ai touché la ligne, j'étais soulagé et, oui, j'étais surexcité."

Les Sud-Africains Chad le Clos et Cameron Van Der Burgh se sont emparés à quelques minutes d'intervalle des deux autres titres en jeu mercredi soir, respectivement du 200m papillon et du 50m brasse.

Simon Carraud pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant