Natation - Créatine : Laure Manaudou défend son frère

le
0
Laure et Florent Manaudou, lors du titre du Français sur le 50 mètres nage libre des Jeux olympiques de Londres.
Laure et Florent Manaudou, lors du titre du Français sur le 50 mètres nage libre des Jeux olympiques de Londres.

Ses déclarations défrayent la chronique depuis une semaine. Florent Manaudou, champion olympique du 50 mètres nage libre en 2012 et quadruple champion d'Europe de natation cet été, a reconnu dans une interview accordée au Parisien magazine qu'il s'était mis à la créatine "comme tout le monde". "Les gens ne font pas la différence entre créatine et dopage. Moi-même, j'ai longtemps cru que ce produit était interdit. Mais quand je suis arrivé à Marseille en 2011, les aînés m'ont dit que c'était autorisé. Alors je m'y suis mis comme tout le monde", a déclaré la nouvelle locomotive de la natation française. Des propos polémiques sur un sujet tabou qui ont été pointés du doigt par un certain nombre d'observateurs. "100 % des sportifs de haut niveau prennent de la créatine"Du coup, instinct de famille oblige, c'est la grande soeur, Laure, qui est venue au secours de son petit frère. "Tout le monde prend de la créatine. Je pense que 100 % des sportifs de haut niveau en prennent. Ou en tout cas une grande partie. Il y a un tabou autour de ce produit et tout le monde est tombé sur mon frère, mais il faut recadrer les choses : la créatine n'est pas inscrite sur la liste des produits dopants, c'est autorisé par le médecin de l'équipe de France et ça n'est pas dangereux pour la santé. Ensuite, cela dépend du dosage mais il faut être bien entouré. C'est un produit comme un autre", a précisé la triple médaillée olympique de 2004. Pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant