Natation - Championnats de France (petit bassin) : Dix nageurs ont réussi les minima pour les Mondiaux

le
0
Natation - Championnats de France (petit bassin) : Dix nageurs ont réussi les minima pour les Mondiaux
Natation - Championnats de France (petit bassin) : Dix nageurs ont réussi les minima pour les Mondiaux

A l’occasion de la première journée des championnats de France en petit bassin d’Angers, dix nageurs ont réussi les minima pour les Mondiaux de Windsor au Canada début décembre.

Après des Jeux Olympiques pauvres en médailles (deux en argent) mais riches en polémiques (Yannick Agnel et son forfait pour le relais, Camille Lacourt et le dopage chinois, les propos d’Alain Bernard et Romain Barnier…), la natation française tente de reconstruire après deux Olympiades magnifiques. Et ça commence cette semaine à Angers, où se déroulent les championnats de France en petit bassin. Lors de cette première journée, pas moins de dix nageurs ont réussi les minima pour les Mondiaux, qui se dérouleront à Windsor au Canada du 6 au 11 décembre.

Record de France pour Henique

Il s’agit de Mehdy Metella et Jérémy Stravius sur 100m papillon, Jordan Pothain sur 400m, Oleg Garasymovytch sur 200m dos et Clément Mignon sur 100m 4 nages chez les hommes, et Mélanie Henique et Mathilde Cini sur 50m dos, Charlotte Bonnet et Fantine Lesaffre sur 200m 4 nages et Marie Wattel sur 100m chez les femmes. « Je suis très contente, je me suis amusée sur ce 50 dos qui n'est pas ma spécialité. C'était un défi que je m'étais lancé, je fais…’’5 ça me permet d'obtenir ma qualification pour les championnats du monde, c'est toujours un bonheur de pouvoir se confronter aux meilleures nageuses internationales », a réagi Mélanie Henique, qui a battu le record de France du 50m dos en…’’58 (détenu par Mathilde Cini, en…''61 depuis deux ans).

Metella : "Je suis content d'être champion de France"

« Cette semaine, mon objectif est d'être performant en crawl. En papillon je ne me sens pas très bien j'ai eu seulement 3 semaines de préparation mais je suis content de décrocher ma qualification et d'être champion de France », a déclaré de son côté Medhy Metella, très touché par le décès de sa grand-mère. « Nous nous sommes livrés à une grosse bataille avec Mehdy, cela nous permet de réaliser tous les deux les temps de qualification. Je suis un peu déçu de toucher deuxième mais je n'étais pas à 100% de ma préparation », a constaté de son côté Jérémy Stravius, qui aura l'occasion de prendre sa revanche dans d'autres épreuves d'ici dimanche.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant