Natation:carton plein pour Agnel et Muffat, Laure Manaudou boude

le
0
Natation:carton plein pour Agnel et Muffat, Laure Manaudou boude
Natation:carton plein pour Agnel et Muffat, Laure Manaudou boude

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Malgré la pluie persistante sur la Croix Catelan, Yannick Agnel et Camille Muffat ont terminé en beauté samedi l'Open EDF de natation où Laure Manaudou est retombée dans ses vieux travers refusant de parler à la presse après un décevant 100m dos.

Agnel a confirmé son statut de vedette du sprint français en s'imposant sur 200m nage libre, au lendemain de ses victoires sur 100 et 400m.

Le licencié de Nice, âgé de seulement 20 ans et qui nagera sur 100 et 200m aux Jeux olympiques de Londres, qui débutent dans trois semaines, peut désormais peaufiner sa préparation en toute confiance.

"J'ai montré assez de choses pour être assez serein. Je suis content de la performance et de la manière. Je ne visais pas un temps particulier mais surtout la manière", a-t-il insisté. "Et c'était difficile avec ce temps."

Agnel a affirmé qu'il avait encore travaillé certaines choses lors de cette compétition, où son but était de "prendre un maximum de confiance, mais pas trop non plus, dans la perspective des JO".

Camille Muffat a, elle aussi, réalisé une passe de trois. Après ses succès sur 800 et 200m vendredi, elle s'est imposée le lendemain sur 400m, de quoi augmenter son capital confiance mais surtout de mettre en application le travail effectué.

"J'écoute ce que l'on me dit de faire et le but était de faire un bon 400m comme hier (sur le 800 où le premier avait déjà été bon-NDLR). Le bilan du week-end est vraiment positif", a-t-elle dit.

FIN DE CARRIÈRE POUR DUBOSCQ

Camille Lacourt a lui aussi poursuivi sa série de succès en remportant le 50m dos après l'avoir emporté la veille sur 100m dos.

"Je finis sur une meilleure note, c'est sympa mais il n'y a pas grand chose à tirer de ce week-end", a dit Lacourt qui avait été déçu de sa tactique la veille.

"Avec l'excitation, je ne doute pas que cela sera plus sympa dans quelques semaines."

Laure Manaudou, en revanche, a connu une journée plus décevante, en terminant cinquième du 100m dos qu'elle disputera à Londres, dans un temps décevant d'une minute une seconde et 16 centièmes.

L'ancienne championne olympique a fini loin derrière la Russe Anastasia Zueva, vainqueur en 59"40 et qui l'avait reléguée à la deuxième place vendredi sur 50 dos, et sa compatriote Alexianne Castel (1'00"55).

Boudeuse, elle est passée à côté des médias sans répondre aux sollicitations qui lui étaient faites. Un retour quelques années en arrière, lorsqu'elle refusait de se livrer, à la moindre déception.

Elle s'est peut-être consolée ensuite avec la deuxième place de son frère cadet Florent, qui a terminé deuxième du 50m nage libre derrière l'Australien Matthew Targett.

Au rayon "vedettes internationales", la Suédoise Thérèse Alshammar, détentrice du record du monde, a remporté le 50m papillon devant la Néerlandaise Inge Dekker, championne du monde.

Enfin, c'est avec le sourire que Hugues Dubosq a dit adieu à sa carrière internationale en terminant septième du 100m brasse.

Edité par Hélène Duvigneau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant