Natation - Bleus : Favre veut « repartir de zéro »

le
0
Natation - Bleus : Favre veut « repartir de zéro »
Natation - Bleus : Favre veut « repartir de zéro »

Après l’échec de la natation française à Rio, avec seulement trois médailles, le Directeur Technique National Jacques Favre a confié ses ambitions dans une interview accordée à InfoSport+. Il espère que les incidents au Brésil permettront de reconstruire l’équipe de France.

L’équipe de France de natation est passée par tous les états lors des Jeux Olympiques de Rio. De la médaille d’argent sur le relais 4x100m nage libre au psychodrame autour de Yannick Agnel, la natation française n’est pas sortie grandie des JO. Après tout cela, le Directeur Technique National Jacques Favre est revenu sur cette période, et ses conséquences, au micro d’InfoSport+. « Je fais un parallèle avec l’Australie car ils espéraient onze médailles d’or et n’en ont eu que trois, assure le DTN. Nous sommes dans le même psychodrame. Pour l’équipe de France olympique de natation, on attendait des choses trop fortes par manque de culture sportive et manque de culture de la natation. »

Favre : « Tout ça ne sont que des enfantillages »

Les résultats relativement en berne des Bleus à Rio, avec trois médailles « seulement » ramenées du Brésil ont été ternis par les troubles autour de Yannick Agnel, et les sorties médiatiques d’Alain Bernard à ce sujet. S’il regrette tout cela, Jacques Favre espère que ces incidents permettront à la natation française de repartir du bon pied sur le chemin de Tokyo, et avec de hautes ambitions. « Notre équipe de France avait eu les résultats que l’on connait à Kazan (lors des Mondiaux, ndlr), on pouvait espérer a priori les mêmes résultats. Ils ont été inférieurs. On le regrette, confirme jacques Favre. Par rapport aux frictions, aux polémiques entre deux athlètes, déçus l’un et l’autre, tout ça ne sont que des enfantillages qui ont peut-être écorné l’image de la natation. Mais cela va peut-être nous permettre de repartir à zéro de façon plus humble et de reconquérir le monde. » Une reconstruction qui pourrait prendre du temps mais qui devra être visible dès l’an prochain aux Mondiaux de Budapest.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant