Natalie Nougayrède devient la première femme à diriger Le Monde

le
0
NATALIE NOUGAYRÈDE VA DIRIGER LE MONDE, UNE PREMIÈRE POUR LE QUOTIDIEN
NATALIE NOUGAYRÈDE VA DIRIGER LE MONDE, UNE PREMIÈRE POUR LE QUOTIDIEN

PARIS (Reuters) - La journaliste Natalie Nougayrède a été nommée vendredi directrice du journal Le Monde, après un vote favorable de la Société des rédacteurs du Monde (SRM) et devient ainsi la première femme à prendre la tête du prestigieux quotidien.

Ancienne journaliste au journal Libération, correspondante du Monde à Moscou puis correspondante diplomatique, sa candidature avait été retenue en février par les trois actionnaires du groupe Le Monde, Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse.

"Natalie Nougayrède a été élue avec 79,4% de voix", a précisé le président de la SRM, Alain Beuve-Méry.

Pour être nommée, la candidate devait recueillir au moins 60% des suffrages de la Société des rédacteurs.

"Le Conseil de surveillance se réunira mercredi prochain pour finaliser le processus de nomination", a fait savoir une porte-parole du groupe Le Monde.

Lors de son audition devant la SRM la semaine dernière, Natalie Nougayrède, lauréate du prestigieux Prix Albert Londres, avait annoncé qu'elle nommerait Vincent Giret, actuel directeur délégué de la rédaction de Libération, pour la seconder, si elle était élue.

"Vincent Giret a une expérience de management, dont je ne peux me prévaloir", avait-elle déclaré, soulignant également son importante connaissance des problématiques numériques, alors que le journal s'efforce de renforcer son positionnement sur internet.

A 46 ans, Natalie Nougayrède succède à Erik Izraelewicz, décédé brutalement fin novembre à l'âge de 58 ans.

Catherine Monin, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant