Nasser Al-Khelaïfi et les dossiers chauds du PSG

le
0
Nasser Al-Khelaïfi et les dossiers chauds du PSG
Nasser Al-Khelaïfi et les dossiers chauds du PSG

Nasser Al-Khelaïfi en a l'habitude. A chaque période chaude (ici le Mercato hivernal), le président du PSG livre sa petite interview dans la presse spécialisée. Cette fois-ci, c'est à nos confrères de L'Equipe qu'il s'est confié pour revenir sur les évènements les plus chauds de l'actualité du club de la Capitale. Evidemment, le dossier Yohan Cabaye est rapidement venu comme un sujet prioritaire ? « Un très bon joueur et un type très bien », assure-t-il ? mais ce n'est pas tout. Le milieu de terrain de Newcastle, qui doit s'engager ce mercredi, n'a pas été la seule cible de l'actuel leader de la Ligue 1. Miralem Pjanic a bien été contacté? par le biais de l'AS Roma évidemment. Mais le dossier s'est avéré plus compliqué que prévu. « C'était compliqué pour eux de lâcher en milieu de saison l'un de leurs joueurs les plus importants, concède le président parisien. Trouver un bon joueur susceptible d'être aligné en Ligue des Champions réduit beaucoup les choix. »

« Hazard est un joueur fantastique »

Finalement, la perle rare a été trouvée. Et ce malgré les réticences affichées au grand jour de certains des futurs coéquipiers de Yohan Cabaye. Sur ce point d'ailleurs, le président Al-Khelaïfi a été ferme. « A chacun son métier, a-t-il rétorqué face au scepticisme de Thiago Silva ou Zlatan Ibrahimovic. Les joueurs sont là pour jouer et le club est là pour recruter les joueurs qui lui semblent utiles. Ils peuvent avoir leur sentiment sur tel ou tel joueur?. » La parenthèse vite close, les noms de Eden Hazard ou encore Paul Pogba, évoqués par le journaliste de L'Equipe, font vite tiquer le président du PSG. « Hazard est un joueur fantastique. Le meilleur de Chelsea à mes yeux. Mais nous n'avons encore jamais discuté avec lui (?) Quant à Pogba, il fait partie de ces excellents joueurs français que nous regardons. Le jour où nous serons vraiment intéressés, nous en parlerons à la Juventus Turin. » En habile communiquant, Nasser Al-Khelaïfi pose les bases d'une relation saine avec les autres mastodontes du football mondial.

« Nous voulons maintenant entrer dans le Top 3 »

Car le PSG fait désormais partie des clubs les plus riches du monde. Une fierté pour celui qui est devenu propriétaire du club il y a seulement deux ans et demi. « Quand nous avons acquis le PSG, nous savions l'énorme potentiel économique qui était le sien, explique-t-il. Nous voulons maintenant entrer dans le Top 3 des clubs qui génèrent le plus de revenus. » Les moyens sont actuellement mis en ?uvre pour y parvenir avec l'afflux de sponsors plus riches les uns que les autres et les investissements entrepris pour rénover le Parc des Princes, et créer un nouveau centre d'entraînement. Mais la puissance financière d'un club se mesure aussi à la richesse de son effectif. Quid de l'arrivée annoncée de Lionel Messi ? « Messi est un joueur fantastique. Après j'ai lu dans L'Equipe qu'il allait venir au PSG. Eh bien si vous avez de l'argent pour le faire venir, faites-luis signer un contrat et amenez-le nous à Paris !, plaisante le président de la chaîne beIN Sports. Pour moi les meilleurs joueurs sont déjà au PSG. » Une belle manière de flatter les égos. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant