Nasri est prêt à aller faire la vaisselle chez les supporters

le
0
Nasri est prêt à aller faire la vaisselle chez les supporters
Nasri est prêt à aller faire la vaisselle chez les supporters

Qualifiée pour la Coupe du Monde au Brésil à l'issue d'une campagne éliminatoire sans la moindre défaite jusqu'à maintenant, la Belgique a fait l'unanimité sur ses terres et a réussi l'exploit de reconquérir des supporters pourtant refroidis par les dernières années du football belge à l'échelon international. En plus de briller sportivement, les Diables Rouges de Marc Wilmots se sont réappropriés petit à petit l'amour de leurs fans en montant diverses opérations qui ont rapproché comme jamais les joueurs belges de leurs supporters. La Fédération belge, via de nombreux petits spots, a notamment proposé au peuple belge de participer à différents défis de soutien à l'équipe nationale. « La Route Rouge » avait notamment pour but de peindre les routes du pays aux couleurs de l'équipe. Autre défi à relever pour les supporters belges : dépasser le cap des 500 000 décibels dans leurs chants d'encouragements.

Un anniversaire surprise à Marseille

Le vainqueur de chacun des défis proposés par la Fédération belge a ensuite eu le plaisir de rencontrer une ou plusieurs de ses idoles. Eden Hazard s'est ainsi rendu en personne au domicile d'un jeune fan des Diables Rouges, où il a même fait la vaisselle avant de participer à la redécoration de la chambre du garçon. Dans Téléfoot dimanche, Samir Nasri s'est dit prêt lui aussi à faire la plonge chez des supporters français. L'ancien joueur de l'OM aujourd'hui à Manchester City a d'ailleurs avoué qu'il avait déjà participé à ce genre d'opération. Mais il se dit aussi certain que ce n'est pas uniquement par le biais de ce genre de procédé qu'on peut faire remonter en flèche une cote d'amour au plus bas. « Mais je ne pense pas que ce soit le fait que les joueurs belges aillent chez les supporters et fassent la vaisselle qui fait que les supporters les aiment autant. Je pense que c'est surtout dû à leur façon de jouer et au fait d'avoir des résultats. Mais moi, j'ai connu cette expérience-là quand j'étais à Marseille. J'étais allé à l'anniversaire surprise d'une jeune supportrice et c'était assez sympa. Alors aller faire la vaisselle chez les supporters ? Pourquoi pas. » Le défi est lancé?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant