Narbonne : Elsom clôt définitivement l'épisode qatari

le
0
Narbonne : Elsom clôt définitivement l'épisode qatari
Narbonne : Elsom clôt définitivement l'épisode qatari

Alors que de nombreuses rumeurs ont fait état ces dernières semaines de discussions avancées entre la direction de Narbonne et Jihad Manai, oncle de l'émir du Qatar, au sujet du rachat du club narbonnais, Rocky Elsom, le président du RCNM, a définitivement clos le chapitre qatari.

Le RCNM ne sera pas racheté par Jihad Manai et le Qatar via Qatar Investment Fund ! Rocky Elsom, le jeune président narbonnais (32 ans), l’a affirmé jeudi sur la page Facebook du club narbonnais, actuel 8eme de Pro D2, puis en publiant un communiqué sur le site officiel du RCNM. Même s’il reconnait des échanges récents avec Jihad Manai, ceux-ci concernent l’éventuelle venue dans le futur de joueurs du Moyen-Orient sur les bords de la Méditerranée et non le rachat du club. « Pour répéter ma déclaration d'il y a quelques semaines, il n'y aura pas de deal avec Jihad Manai et le club se portera mieux en laissant cette histoire derrière lui », précise notamment Rocky Elsom, ancien troisième ligne international australien.

Rocky Elsom à propos du Qatar

Posté par Racing Club Narbonne Méditerranée RCNM (Page Officielle) sur jeudi 17 décembre 2015

L’intégralité du communiqué de Rocky Elsom
« Depuis le début de mes discussions avec Jihad Manai, j'ai souligné la nécessité pour n'importe quel acheteur potentiel de fournir les garanties nécessaires qui donnent au club la protection contre une situation comme celle de Tarbes ou comme celle du club de foot de Malaga, Jihad Manai a systématiquement dit qu'il ne le ferait pas et que c'était son droit d'agir ainsi.

Divers consultants engagés par nos soins ont eu beaucoup de mal à vérifier le lien entre Jihad Manai et le Qatar Investment Fund ou toute autre entreprise majeure qatari.

En plus de l'apparente réticence à donner une garantie basique et de la difficulté à vérifier le potentiel acheteur, en dehors de la recommandation donnée par Gilbert Ysern, j'ai fait une déclaration disant que le club ne serait pas vendu à Jihad Manai.

Notre dernier entretien à Paris ne concernait pas une potentielle prise d'importance de Jihad Manai au sein du RCNM mais parlait plutôt de faire venir de jeunes joueurs de rugby du Moyen Orient à Narbonne et sa capacité à utiliser ses diverses positions pour aider en cela comme il le pouvait. Sur les deux sujets, les détails devaient encore être finalisés et dans tous les cas, étaient quasiment insignifiants par rapport à l'actuelle stratégie du RCNM.

Les articles qui ont circulés depuis le 5 décembre ont été incroyablement inexacts et fallacieux. Pour répéter ma déclaration d'il y a quelques semaines, il n'y aura pas de deal avec Jihad Manai et le club se portera mieux en laissant cette histoire derrière lui. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant