Napster.fm, un nouveau service de streaming sur la toile ?

le
0
Capture d'écran de Napster.fm Napster.fm
Capture d'écran de Napster.fm Napster.fm

(Relaxnews) - Ces derniers jours, un nouveau site de streaming musical a vu le jour sur internet, Napster.fm. Créé par un étudiant, il s'inspire beaucoup du site éponyme de partage de musique, mais n'y est pas du tout affilié.

Napster, qui a vu le jour en 1999, proposait d'abord du partage gratuit de fichiers en peer-to-peer, avec une forte prédominance pour les fichiers audios, mais s'est rapidement fait rattraper par la loi. Le service a dû mettre la clé sous la porte en 2001, suite à quoi la marque et le logo Napster ont été acquis par Roxio pour le lancement d'une version payante du site appelée Napster 2.0, avant que Rhapsody ne le rachète.

Mais comme l'explique TechCrunch dans un article, ce nouveau service de streaming de musique appelé Napster.fm qui vient de voir le jour sur la toile ne serait pas du tout affilié à Napster.

Napster.fm a été conçu par un étudiant de Carnegie Mellon (Pittsburgh) dénommé Ryan Lester et n'est autre qu'un lecteur de musique sur internet qui incorpore les fonctionnalités des réseaux sociaux, comme la possibilité de créer des playlists et de les partager avec ses amis. Pour ceux qui cherchent à connaître de nouveaux artistes, Napster.fm propose aussi le "discovery service" qui permet de visualiser les morceaux que les autres ont écoutés.

Ce site permet aussi de créer des groupes d'amis et de désigner un "dj" parmi ses membres qui choisira le prochain morceau à écouter. Le service partage certaines similitudes avec le Napster d'origine comme la fonction de "chat" et la possibilité de transférer des chansons entre amis.

Contrairement à d'autres services de streaming en ligne comme Spotify, pas besoin de télécharger de logiciel pour accéder à Napster.fm et les utilisateurs peuvent aussi synchroniser le service sur tous leurs navigateurs.

Par ailleurs, Ryan Lester a un bon sens de l'humour et n'hésite pas à lancer dans l'onglet FAQ : "Serai-je poursuivi en justice en utilisant ce service ?", et de répondre : "Absolument", question suivante : "Oh putain c'est vrai ?" à laquelle il répond un laconique : "Non".

La nature open source de Napster.fm fait que le service pourrait perdurer même s'il devait fermer.

Visiter Napster.fm sur : http://napster.fm


tb/kc/cg/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant