Naples et Fiorentina lâchent des points

le
0
Naples et Fiorentina lâchent des points
Naples et Fiorentina lâchent des points

Au terme d'un match intense, le Napoli et la Fiorentina ont fini par se partager les points (1-1). Grâce et à cause de Marcos Alonso, héros et gaffeur de la Fiorentina.

ACF Fiorentina 1-1 SSC Napoli

Buts : Marcos Alonso (5e) pour la Fiorentina // Higuaín (6e) pour le Napoli

David Bowie a chanté qu'on pouvait être des héros juste pour un jour. Marcos Alonso a prouvé qu'on pouvait même l'être pendant une minute. Le latéral de la Fiorentina est passé, en 67 secondes, de l'ouverture du score à la boulette qui a coûté l'égalisation à son équipe. Du statut de héros à celui de pestiféré. Dur pour lui. Surtout que ça a atteint, pour le reste de la partie, le mental de tous ses coéquipiers. Même en prenant le jeu à son compte, en se créant les occasions les plus chaudes, la Fio n'a jamais réussi à faire chavirer le Napoli. Et dans la course au titre, ce match nul n'arrange personne. Surtout pas les hommes de Maurizio Sarri, maintenant à trois points de la Juve.

Marcos ascenseur émotionnel


Tout s'est donc déroulé en à peine 67 secondes, entre la 5e et la 6e minute. Un laps de temps durant lequel Marcos Alonso a connu le meilleur et le pire du football. Buteur de la tête à la 5e minute, au milieu de deux coéquipiers, à la retombée d'un bon corner de Borja Valero. Et puis, gaffeur sur le coup d'envoi du Napoli. Le latéral de la Viola rate son dégagement alors que son gardien, Tatarusanu, sort de sa cage et lui hurle dessus qu'il peut laisser passer le ballon. Higuaín ne se fait pas prier. 1-1.

Nih proses golnya Gonzalo Higuain tadi. #SerieA pic.twitter.com/5ByC4Iriw7

— Indonesia Medio Club (@MedioClub) 29 février 2016

Le football est cruel et n'épargne personne. Cet ascenseur émotionnel a d'ailleurs une influence non négligeable sur le reste de la rencontre. Ensuite, les deux équipes calment le jeu et privilégient la concentration à l'excitation. Non pas qu'on s'emmerde. Au contraire. Simplement que le Napoli et la Fiorentina se montrent plus patients et que les occasions de but se font…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant