Nantes se qualifie au spectacle en Gironde

le
0
Nantes se qualifie au spectacle en Gironde
Nantes se qualifie au spectacle en Gironde

Incroyable match que ce huitième de finale. Pas nécessairement grandioses dans le jeu, Bordelais et Nantais ont offert un suspense et des retournements de situation à faire pâlir David Fincher.

Girondins de Bordeaux 3-4 FC Nantes

Buts : Crivelli (22e), Poko (51e) et Malcolm (98e) pour les Bordelais // Bammou (6e), Sigthorsson (65e), Audel (114e) et Bedoya (118e) pour les Canaris

Généreux : se dit d'une personne qui donne volontiers et sans compter. Masochiste : si dit d'un individu qui recherche la souffrance, l'humiliation ou qui s'y complaît. Ce mercredi soir, les Girondins ont longtemps hésité entre une générosité masochiste et la qualification. Pensant avoir fait le plus dur par deux fois, dont la dernière durant la prolongation, Bordeaux voit s'envoler l'horizon des quarts de finale après deux battements d'ailes canaris en toute toute fin de partie. La faute à une succession invraisemblable d'erreurs défensives.

Yacine Bammou bon au bas mot


Ce sont avec des formations grandement renouvelées que les deux écuries de Ligue 1 se retrouvent. Il ne s'agit pas d'une rencontre de Coupe de France pour rien, hein. Et dans ce choc entre cadors de l'Atlantique, les Girondins sont les premiers à prendre l'eau. Cinq minutes de jeu à peine écoulées, Yacine Bammou profite d'une relance catastrophique de la défense bordelaise pour claquer un joli contrôle du talon suivi d'une frappe petit filet, laissant Jérôme Prior impuissant. Forcément, la confiance s'installe du côté des visiteurs, qui remportent la plupart de leurs duels décisifs, quand les hommes de Sagnol manquent de vitesse d'exécution. Seulement, ce qui est sympa au foot, c'est que l'on peut être globalement naze et se montrer dangereux la minute d'après, sans le mériter. Sur un coup franc plutôt lointain côté gauche excellemment bien botté par Valentin Vada, Crivelli est le plus prompt parmi l'amas de joueurs pour conclure du bout du crampon. Et d'inverser radicalement la tournure de la partie, désormais sous le joug des poulains du Matmut-Atlantique. Le buteur argentin est justement tout proche du doublé 10 minutes plus tard, mais Maxime Dupé suppléé par Adrien Thomasson puis la barre du portier nantais l'en empêchent coup sur coup. Pas d'autres occasions à déclarer en cette période, que les Canaris ont dominée pendant la première moitié avant d'être surpassés par l'envie girondine, apparue…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant