Nantes prend un coup de Bamba à Saint-Etienne

le
0

L'ASSE n'a pas eu besoin de forcer pour venir au bout d'un FC Nantes à la peine, ce dimanche après-midi. Un exploit de Bamba et le premier but de Beric en Ligue 1 permettent aux verts d'empocher les trois points et de monter sur le podium.

AS Saint-Étienne 2 - 0 FC Nantes

Buts : Bamba (26e) et Beric (47e) pour les Verts

L'image est belle. Collé aux grillages de Geoffroy Guichard, Jonathan Bamba est venu partager sa joie avec les supporters stéphanois. Une joie immense. Et pour cause, le jeune homme de 19 ans vient de réaliser un exploit. Sur le côté droit, le Stéphanois se débarrasse de Lenjani d'un grand pont, pénètre dans la surface où son crochet intérieur envoie Cana aux fraises, avant de trouver la lucarne de Rémy Riou d'un enroulé du gauche. L'action parfaite. Et surement, déjà, l'un des plus beaux buts de la saison. Pour Bamba, la joie est d'autant plus forte que le joueur formé à l'ASSE célèbre là son premier but en Ligue 1. Un bijou aussi beau qu'important puisqu'il permet aux Verts de trouver le chemin du succès face à Nantes. Un dépucelage de patron, en somme.

L'exploit de Bamba


Ce dimanche a beau être ensoleillé, le début de match entre Stéphanois et Nantais n'a rien d'agréable. Timides, les deux formations se livrent un duel dans lequel les coups ne sont visiblement pas autorisés. Légèrement dominateurs, les Verts sont les plus entreprenants sans pour autant arriver à se montrer dangereux. Il faut finalement attendre un exploit du jeune Jonathan Bamba pour voir le Chaudron exploser (25e). Un but merveilleux qui donne des ailes aux Stéphanois et notamment à Robert Beric lequel ose une madjer sur un centre d'Eysseric mais son geste audacieux passe à côté du montant gauche de Riou. Sonnés avant même d'être entrés dans le combat, les Nantais errent sur la pelouse de Geoffroy Guichard sans parvenir à se trouver. Les Verts, eux, gèrent tranquillement leur avance jusqu'à la pause. Sans forcer, comme souvent.

Beric fête aussi son premier but en L1


La mi-temps n'a visiblement pas été bénéfique pour les Canaris qui se font surprendre seulement trois minutes après la reprise. À la réception d'une longue transversale de Pajot, Beric…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant