Nantes : Philippot accuse Valls de «complaisance avec l'extrême gauche antifasciste»

le
11
Nantes : Philippot accuse Valls de «complaisance avec l'extrême gauche antifasciste»
Nantes : Philippot accuse Valls de «complaisance avec l'extrême gauche antifasciste»

Vice-président du Front national, Florian Philippot est candidat aux municipales à Forbach (Moselle) et tête de liste aux européennes dans la région Grand Est. Très critique sur le rôle de l'Europe en Ukraine, il dénonce également la baisse des crédits militaires en France.

La mobilisation s'est poursuivie ce week-end, à Nantes, contre l'aéroport de Notre-Dame- des-Landes. L'approuvez-vous ?

Florian Philippot. Sur le fond, le Front national s'est toujours prononcé contre de Notre-Dame-des-Landes, car on peut agrandir l'aéroport actuel de Nantes Atlantique. Cet aéroport est, donc, un caprice mégalo et très coûteux de M. Ayrault.

Des affrontements avec la police ont eu lieu à la fin de la manifestation...

Une large majorité des gens qui ont manifesté hier était sincère. Mais on doit, bien évidemment, prendre en compte qu'à la fin il y a eu une casse violente et inadmissible. C'est le fait de groupes d'extrême gauche antifascistes qui agissent ainsi depuis des mois, car ils bénéficient, de la part de M. Valls, d'une véritable complaisance. Il faut que cela cesse.

En Ukraine, le président Viktor Ianoukovitch a fini par abandonner le pouvoir. Est-ce le débutd'une sortie de la crise ?

Il faut rester prudent, les événements sont encore confus. Ce qui est certain, c'est qu'il faut organiser des élections le plus vite possible, tout en évitant à tout prix une partition du pays, entre l'Est russophone et l'Ouest pro-occidental, ce qui serait dramatique.

Après avoir longtemps tergiversé, l'Europe n'a-t-elle pas réussi à imposer un accord ?

L'Union européenne a joué un rôle délétère en faisant des promesses inconsidérées à l'Ukraine : elle lui a proposé un accord d'association qui se serait, à terme, transformé en adhésion. Mais aussi en soutenant un camp par rapport à un autre, en menaçant de sanctions les dirigeants responsables de la répression. Il faut maintenant éviter les ingérences et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3365316 le lundi 24 fév 2014 à 11:44

    lartigue, changes de pseudo, tu deshonores ce nom

  • M3435004 le lundi 24 fév 2014 à 11:10

    VALLS COMPLICE DES C R A P U L E S GOCIHSTES

  • mlaure13 le dimanche 23 fév 2014 à 19:10

    ...et comme disait Montebourg...Ayrault, tu nous fait Ch... avec ton gadget à milliards d'€ !...

  • M8637171 le dimanche 23 fév 2014 à 14:06

    Oui mucius mais il faut dire et constater la vérité le national socialisme réuni ce qu'il y a de plus mauvais pour la démocratie : un état énorme et autoritaire qui se referme sur ces frontières.

  • jean-648 le dimanche 23 fév 2014 à 13:22

    Ne lavez plus vos chemises, bientôt les chemises noires seront tendances..

  • fgino le dimanche 23 fév 2014 à 12:44

    faut virer Ayrault et Duflot de ce gvt d' intermittents de la politique spectacle !!

  • mucius le dimanche 23 fév 2014 à 12:43

    C'est vrai m863, que le FN est un parti nationaliste et socialiste. De là on arrive par "contraction" national-socialisme. Le reste des partis français n'en est pas très loin UMP, PS (tendance Montebourg), Mélanchon etc...

  • M8637171 le dimanche 23 fév 2014 à 12:03

    Ce philippot joue un jeu très dangereux car il apporte aux nationalistes de droite un certaine légitimité aux nationalistes de droite. Et cela donne le national socialisme qui a sévi en allemagne!

  • patr.fav le dimanche 23 fév 2014 à 11:54

    ils sont contre un projet et c'est tout alors qu'il l'arrête et on ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs !!!!

  • mucius le dimanche 23 fév 2014 à 11:25

    C'est une évidence!