Nantes peut avoir des regrets

le
0
Nantes peut avoir des regrets
Nantes peut avoir des regrets

Nantes et Monaco se quittent dos à dos ce dimanche après-midi à la Beaujoire. Malgré de nombreuses occasions, les Nantais ont buté sur un grand Subasic mais ils conservent leur invincibilité en Ligue 1 avec désormais treize matchs sans la moindre défaite.

Le debrief

C’est une belle affiche à la Beaujoire entre deux formations emblématiques de notre Ligue 1. Invaincus en championnat depuis le mois de novembre, les Nantais n’ont plus connu la défaite depuis un certain match à Monaco (défaite 1-0). Emmenés par un Adryan qui monte de plus en plus en puissance chez les Canaris, le FCN aura encore une fois péché dans son manque de réalisme devant le but. En première période, les joueurs de Michel Der Zakarian ont littéralement étouffé les Monégasques qui ont davantage subi que tenter de développer leur jeu. Ce partage des points conviendra sûrement aux deux équipes. Surtout pour Nantes qui continue de faire son bonhomme de chemin en haut du classement. Du côté de Monaco, même si on aurait voulu prendre les trois points et mettre la distance aux poursuivants, ce point à Nantes permet aux joueurs de Jardim de passer la barre des 50 points.

Le film du match

4eme minute
Contre favorable pour Bedoya qui file vers la surface monégasque. L’attaquant américain parvient à trouver un angle fermé et frappe mais Subasic détourne en corner.

7eme minute
La frayeur nantaise avec un dégagement de Ré.Riou qui est contré par Carrillo venu au pressing. Le ballon file devant le but et la défense nantaise peut se dégager.

9eme minute
Passe lumineuse de Gillet qui voit la course de Sigthorsson dans la profondeur. L’attaquant islandais qui était parti dans le dos de la défense de l’ASM se présente face à Subasic mais le gardien monégasque a le dernier mot en contrant la frappe.

16eme minute
Gros travail de Bedoya sur le côté droit de la surface monégasque. L’Américain parvient à centrer au point de pénalty pour la reprise de Sigthorsson mais Subasic est là et détourne encore le ballon.

25eme minute
Suite à une remise fortuite de R.Carvalho à l’entrée de la surface en duel avec Sigthorsson, Sala tente la reprise de volée à 20 mètres et oblige une nouvelle fois Subasic à s’employer sur sa ligne. Le gardien monégasque s’y reprend à deux fois pour capter le ballon.

50eme minute
Grosse erreur de Cana qui frappe un coup-franc qui est directement contré. Cela profite à Carrillo qui évite le retour du défenseur albanais, avant de se présenter face à Ré.Riou mais le gardien nantais détourne la frappe du jeune Monégasque.

55eme minute
Corner pour Nantes frappé par Adryan. Le ballon arrive sur le tête de Cana qui remet pour R.Gomis mais ce dernier ne parvient pas à ajuster sa tête qui passe au-dessus du but de Subasic.

75eme minute
Corner pour les Nantais. Le ballon arrive dans la surface et Cana et Sigthorsson sont à la lutte. C’est finalement Bedoya qui hérite du ballon à bout portant et l’Américain tente le retourné qui trompe Subasic mais le drapeau s’était levé. Le but est logiquement refusé.

77eme minute
Suite à un bon centre de Gillet sur le côté gauche, Sala s’élève plus haut que la défense monégasque mais il manque complètement sa tête qui passe nettement à côté.

Les joueurs à la loupe

Nantes
Que de regrets pour les Nantais qui ont bien rivalisé contre le dauphin du PSG. Bien emmenés par un ADRYAN qui confirme de plus en plus sa montée en puissance, SALA et SIGTHORSSON ont manqué de réalisme devant le but, même si Subasic a été un très gros rempart de la défense monégasque. Très actif sur son côté droit, BEDOYA a également beaucoup donné de sa personne pour apporter le danger dans la surface de l’ASM. Dans la récupération, GILLET a encore une fois été énorme et il devient un élément incontournable du système mis en place par Michel Der Zakarian. A ses côtés, R.GOMIS a été plus discret et il a quelquefois manqué de lucidité dans ses relances. RE.RIOU n’a pas eu grand-chose à faire dans l’ensemble mais il a été présent peu avant l’heure de jeu face à Carrillo qui arrive tout seul devant lui. La paire CANA - VIZCARRONDO a montré qu’elle était toujours aussi solide et les espaces ont été très restreints pour les attaquants monégasques. Sur les côtés, MOIMBE et SABALY ont très bien participé au jeu et ils ont parfaitement utilisé leur couloir pour apporter de centres dangereux dans la surface adverse.

Monaco
Il n’y aucun doute, SUBASIC est l’homme du match de ce dimanche. Encore très en forme devant son but, il a sauvé les siens à de nombreuses reprises et ce point glané à Nantes est en grande partie grâce à lui. Devant lui, WALLACE et R.CARVALHO ont souffert en première période face à la vivacité des Nantes et l’expérience du Portugais a grandement servi cette défense centrale. Sur les côtés, ECHIEJILE et RAGGI n’ont pas réussi à utiliser leur couloir faute de ballons suffisants. Seul en pointe, CARRILLO n’a pas non plus eu beaucoup de ballons à se mettre sous la dent et il manque une grosse occasion en seconde période. La pépite MBAPPE a fait beaucoup de mal à la défense nantaise par ses gestes techniques rapides mais il a manqué de maturité dans ses choix. MOUTINHO a essayé d’organiser le jeu monégasque mais ça a été difficile pour le meneur portugais de trouver ses partenaires. LEMAR a été discret, tout comme FABINHO qui n’a pas été très transcendant au milieu de terrain. Au contraire de TOULALAN qui, pour son retour à la Beaujoire, a régalé par ses gestes techniques et sa vision du jeu.

Monsieur l’arbitre au rapport

Un match sans accroc pour M.Lesage qui a bien mené la rencontre malgré les remontrances des deux coachs à certains moments. Les deux cartons jaunes distribués cet après-midi sont légitimes.

Ça s’est passé en coulisses…

- Monaco est, avec Toulouse, l’adversaire que Michel Der Zakarian a le plus affronté en tant qu’entraîneur en Ligue 1 sans jamais parvenir à l’emporter (1 nul, 6 défaites). Nantes n'a gagné que 27.6% de ses matchs de L1 face à Monaco (24/87), son ratio le plus faible face à un adversaire de l’élite affronté au moins 10 fois.

- Nantes est toujours privé de Rongier (genou) et Dijdji (cheville). Thomasson est lui suspendu. Du côté des Monégasques, I.Cavaleiro (reprise), Ber.Silva (cuisse), F.Coentrao (pied), Ad.Traoré (réhabilitation) et Pasalic (lombalgie) n’ont pas été convoqués, alors que Dirar reste suspendu.

- La phrase de Michel Der Zakarian, le coach nantais : « C'est une équipe très bien organisée, qui défend très bien et contre très vite. Même s'ils ont changé de coach et beaucoup de joueurs, ils ont gardé les mêmes caractéristiques. Ils ont aussi eu des petits trous, mais s'ils ont huit points d'avance sur le troisième, c'est que c'est une équipe régulière, qui ne prend pas beaucoup de buts - expérimentée défensivement, avec un très grand gardien -, et qui gagne souvent 1-0 ». 

La feuille de match

L1 (28eme journée) / NANTES - MONACO : 0-0

Stade de la Beaujoire (25 866 spectateurs)
Temps froid - Pelouse impeccable
Arbitre : M.Lesage (6)

But : Aucun

Avertissements : Gillet (73eme) pour Nantes – Mbappé (52eme) pour Monaco

Expulsion : Aucune

Nantes
Ré.Riou (cap) (6) - Sabaly (6), Vizcarrondo (6), Cana (5), Moimbé (6) - R.Gomis (5), Gillet (7) - Bedoya (6), Sala (6) puis Bammou (89eme), Adryan (7) puis Audel (75eme) - Sigthorsson (6)

N'ont pas participé : Dupé (g), Lenjani, Dubois, B.Touré, Iloki
Entraîneur : M.Der Zakarian

Monaco
Subasic (8) - Raggi (5), Wallace (5), R.Carvalho (5), Echiejile (5) - Toulalan (cap) (6), Fabinho (5) - Lemar (5) puis H.Costa (72eme), Moutinho (5), Mbappé (6) puis Bahlouli (89eme) - Carrillo (5) puis Vagner Love (77eme)

N'ont pas participé : Nardi (g), Alm.Touré, T.Bakayoko, L.Traoré
Entraîneur : L.Jardim

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant