Nantes n'a pas su faire plier Bastia

le
0
Nantes n'a pas su faire plier Bastia
Nantes n'a pas su faire plier Bastia

Bastia a confirmé sa solidité à Armand-Cesari et a empêché Nantes de se relancer (0-0), mercredi soir.

Le debrief

Les supporters déjà présents dans leur canapé, impatients de regarder le duel européen de 20h45 entre le PSG et Chelsea, n’ont pas franchement passé un grand moment devant leur téléviseur, mercredi. Nantes et Bastia, deux équipes du milieu de tableau, n’ont jamais su mettre l’autre en réel danger et se sont quittés sur un score logiquement nul et vierge (0-0). Fortement sous pression suite à la débâcle lors du derby à Rennes (1-4), les Nantais de Michel der Zakarian ont choisi d’attendre leur adversaire. Les Corses ont ainsi plus tiré lors de la première période (5 fois contre 3) mais Riou est resté plutôt tranquille et a repoussé sans problème les frappes de Fofana (17eme, 30eme). Il n’a même rien eu à faire sur la plus grosse occasion concédée par les siens, Brandao manquant sa reprise, seul au point de penalty (13eme). Sans Adryan, auteur quatre buts lors des sept derniers matchs, ni Bedoya, les Nantais ne trouvaient pas de fluidité dans le jeu. Comme Bastia lors du premier acte, les Canaris ont pourtant pris le contrôle du jeu en seconde période, mais n’ont pas su faire la différence dans le dernier geste. Thomasson a bien tenté de transpercer le rideau défensif mais Leca a repoussé sa puissante frappe du droit (61eme). Les minutes se sont ensuite écoulées longuement, entrecoupées par les arrêts de jeu avec les habituels changements et surtout par l’impressionnante blessure de Bammou (81eme). L’attaquant est sorti sur une civière avec un œuf de pigeon hérité d’un choc dans les airs avec Djiku. Au final, Bastia intègre le Top 10 et prouve qu’elle n’est pas la troisième meilleure équipe à domicile pour rien. De son côté, Nantes stoppe l’hémorragie et la mini-crise qui couvait. Voilà pour les bons points. Pour le spectacle, en revanche, on repassera.

Le film du match

9eme minute
Danic n’est pas loin d’ouvrir le score sur une tentative à l’entrée de la surface. Le ballon part bien mais Cana tacle et parvient à contrer en corner.

13eme minute
La première grosse occasion de la rencontre est pour Brandao. Servi par N’Gando au point de penalty alors qu’il est seul, il manque sa reprise.

17eme minute
Depuis l’entrée de la surface nantaise, Fofana enroule. C’est beau mais pas assez puissant pour un Leca qui capte sans inquiétude.

34eme minute
Riou relâche un ballon dans les airs sur un corner. Modesto rôde mais ne parvient pas à pousser au fond.

42eme minute
Sabaly déborde à droite et glisse en retrait. Sightorsson est trop court mais Bammou est là pour frapper avec puissance. Il trouve le cadre et les poings de Leca, bien sur ses appuis.

61eme minute
Thomasson hérite du ballon sur l’aile gauche, crochette dans l’axe et frappe du droit. C’est puissant mais Leca se couche bien sur sa gauche.

Les joueurs à la loupe

BASTIA
Il ne devait pas être titulaire et n’a pas marqué des points. KAMANO a eu du mal. Auteur de quatre buts sur les quatre derniers matchs, AYITE, ménagé et entré à l'heure de jeu, a manqué. BRANDAO a lui prouvé qu’il était en meilleure forme physique mais a manqué une grosse occasion (13eme). Sur les ailes, NGANDO et DANIC se sont montrés remuant en première période, mais leurs services n’ont pas été bien exploités. Prêté par Manchester City et révélation cette saison, FOFANA s’est une nouvelle fois montré en jambes et a prouvé à son entraîneur qu’il était bel et bien impliqué à 100%. A ses côtés, MOSTEFA s’est fait discret. Derrière, DJIKU a rarement été passé par Thomasson à droite. MARANGE a lui été mis plus en difficulté par Iloki à gauche. Dans l’axe, MODESTO a souvent été faible dans la relance mais PEYBERNES a apporté assurance et calme. LECA a fait l’essentiel en repoussant les frappes de Bammou (13eme) et Thomasson (61eme).

NANTES
Sans Bedoya, ni Adryan, Michel Der Zakarian optait pour l’option BAMMOU en meneur de jeu. Il a été le meilleur nantais, surtout en deuxième période. Titulaire, ILOKI, a lui aussi marqué des points. C’est d’ailleurs l’autre ailier, THOMASSON, peu en vue, qui a été remplacé par AUDEL (71eme). Offensivement, les Canaris ont été en-dedans, notamment en première période, à l’image d’un SIGHTORSSON transparent dans le jeu et faible techniquement. Pour son retour à Furiani, GILLET a été loin de son niveau. De la même manière, VIZCARRONDO et CANA n’ont jamais su poser la relance. Michel Der Zakarian pensera sûrement qu’il aurait dû titulariser DJIDJI, entré à la 71eme suite à la blessure à la cheville de Cana. SABALY a longtemps été mis en difficulté par Ngando et Danic, qui permutaient, mais a été bon offensivement. De l’autre côté, à gauche, DUBOIS a montré qu’il n’était pas devenu un titulaire régulier par hasard. Enfin, GOMIS a apporté un minimum de fluidité dans le jeu alors que RIOU a failli offrir un but à Modesto sur un ballon relâché. Le gardien a par ailleurs été solide sur les tentatives de Fofana (17eme, 30eme).

Monsieur l’arbitre au rapport

Mr Moreira n’a pas eu un match très compliqué à gérer. Il a su laisser le jeu se dérouler, sans siffler au moindre contact. Un arbitrage agréable pour le spectateur.

Ça s’est passé en coulisses…

- Suite à la déroute à Rennes (1-4), Djidji était pressenti dans l’axe, mais Michel Der Zakarian a finalement maintenu sa confiance à la paire Vizcarrondo-Cana.

- Le match avait été reporté suite aux violences en Corses. Les supporters avaient fortement manifesté suite à la blessure de l’un des leurs en marge du déplacement à Reims.

- Cana (cheville) et Bammou (pomette) sont tous deux sortis sur blessure.

La feuille de match

L1 (27eme journée) / BASTIA - NANTES : 0-0

Stade Armand-Cesari (9 000 spectateurs environ)
Temps froid (4°C) - Pelouse correcte
Arbitre : M.Moreira (6)

Buts : Aucun.

Avertissements : Modesto (55eme) pour Bastia ; Sabaly (17eme), Iloki (42eme), Sightorsson (67eme), Bammou (83eme) pour Nantes

Expulsion : Aucune

BASTIA
Leca (7) – Djiku (7), Modesto (cap.) (4), Peybernes (7), Marange (4) par Palmieri (59eme) – Danic (6) , Fofana (6), Mostefa (5), N’Gando (6) par Coulibaly (78eme) – Brandao (5), Kamano (3) par Ayité (59eme).

N'ont pas participé : Hansen, Squillaci, Raspentino, Cahuzac.
Entraîneur : F.Ciccolini

NANTES
Riou (cap.) (5) – Sabaly (5), Cana (5) par Djidji (71eme), Vizcarrondo (4), Dubois (6) – Gomis (6), Gillet (3) – Iloki (6), Bammou (7) par Sala (86eme), Thomasson (4) par Audel (71eme) – Sightorsson (3)

N'ont pas participé : Moimbé, Dupé, Touré, N’Dongala
Entraîneur : M. Der Zakarian

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant