Nantes : Kita ne veut pas bouger pendant le Mercato

le
0

Waldemar Kita va jouer la carte de la prudence cet hiver. Interdit de recrutement l'été dernier en raison de l'affaire Ismaël Bangoura, le président nantais ne compte pas recruter sans l'autorisation du tribunal de Lausanne : « On ne fait rien car nous n'avons aucune nouvelle du tribunal administratif de Lausanne à qui nous avons demandé de nous donner raison, a confié le patron des Canaris sur le site officiel du club. On aimerait que la FIFA change d'avis. On nous a dans un premier temps autorisés à recruter Ismaël Bangoura. Avant de changer d'avis, de nous interdire de recrutement et de nous infliger une amende record. »

« J'ai du mal à comprendre »

« Ces sanctions ne donnent pas une bonne image des instances du football, regrette Waldemar Kita, président de l'actuel septième de L1. Je rappelle qu'Ismaël n'était plus payé depuis six mois et qu'il était rayé des listes de son club (ndlr : Al Nasr Dubaï), sans droit d'exercer son métier. J'ai du mal à comprendre qu'on persiste à nous sanctionner, d'autant qu'on a vu d'autres cas similaires. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant